Les rides prerifaines (maroc) et leurs bordures : etude geomorphologique et cartographique

par MOHAMMED DRIYEF

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Roger Lambert.

Soutenue en 1995

à Toulouse 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    "les rides prerifaines" est le terme decrit et defini par f. Daguin en 1926, pour designer la region de l'avant pays sud-rifain, exprimant a la fois un ensemble de volumes montagneux en formes de plis souvent escarpes et un ensemble de reliefs tantot colineen tantot tabulaire. Structurellement, cette region est situee a la limite de deux domaines differents : le rif , chaine geo-synclimale au nord et le moyen atlas, chaine intracratonique au sud. Elle presente des reliefs modeles dans les terrains jurassiques qui dominent la plupart des depressions ou affleurent les formatons miocenes, pliocenes et quaternaires. Le paysage morphologique nous laisse opposer trois grands domaines : * domaine de basses montagnes et des collines qui constitue les ensembles structuraux traduisant la diversite du modele et les contrastes lithologiques responsables de la mise en place de plusieurs formes d'accumulation detritique sur les bas de versants, et de l'apparition de diverses formes d'erosion. * domaine des piedmonts, marque par ses langs et larges glacis d'encroutement et de depots conglomeratique villafranchiens, definis saisiens et regreguiens. * domaine des principales vallees entourant les rides, qui se caracterisent par l'etagement de leurs terrasses plus au moins regulier (du saletien au rharbien). Les depots de terrasses sont examines chronologiquement suivant leur structure et leur repartition. Les manifestations de la dynamique actuelle sont multiples. Elles se traduisent par une multitude de formes complexes passant par les eboulements, les coulees et loupes de soluflixion, au ravinement (bad lands). La predominance des roches tendres, les contraintes climatiques et l'action anthropique sont les principaux facteurs de cette dynamique, sans exclure l'impact plus decisif de l'erosion areolaire


  • Résumé

    F. Daguin used, in 1926, the expression "les rides prerifaines" to describe and define the front country south of the rif. It expresses both a group of mountaineous volumes, in the shape of steep topography and table land. On the structure level, this region is situated at the limit of two different domaines : in the north the rif, a geo-synclinal chain, and in the south the middle atlas ; an intracratonic chain. It presents formed reliefs in the jurassic fields, which dominate the majority of structural trough where miocene, pliocene and quaternary fields outcrop. The morphologic landscape opposes three main domaines : * the low mountain and hill domaine which constitute the structural groups render the diversities and the lithologic contrasts of the relief. Hence, the apparent unequal deformations. The shapes of the sides are often complex. Their detritic deposits is in the shape of fan delta or talus fan. * piedmont domaine : represents long and large glacis villafranchian of incrustation and conglomerate pudding stone ; defineds as saisiens or regreguiens. * principal valleys domaine around the ripples ( rides ), which is characterised by its stepping more or less regular. The levels of these steppings are examined chronologically according to their structures and their organisations. The manifestations of the real dynamic are multiple. They are manifested by a variety of complex forms, including the rockfall, the flow slide and gullying. The predominance of soft rocks, the climatic forces and the action of men are the main factors of this dynamic, taking into account the decisive impact of superficial weathering erosion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.