Le metier de peintre a la renaissance dans le sud-ouest de la france

par ELISE BERGES

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de YVES BRUAND.

Soutenue en 1995

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La recherche interesse les peintres autochtones ou de passage et leur production artistique, en albigeois, entre le dernier quart du xveme siecle et la premiere moitie du xviieme siecle. Elle comprend un ensemble de notices signaletiques, une pour chacun des peintres, et realise ainsi l'esquisse d'un catalogue. L'etude proprement dite a pour objet de cerner le contenu de la notion de "metier de peintre" a travers les documents d'archives - contrats d'apprentissage, baux et besogne ou prix-faits, comptes et memoires, actes de procedure, testaments -, dans le contexte singulier, economique, culturel, culturel et artistique, d'un terroir privilegie, de sa clientele potentielle ou effective et de ses exigences. Le but de cette etude est de montrer que l'evolution du savoir et du savoir-faire avec l'appropriatioin des donnees plastiques de la renaissance par de modestes peintres locaux, evolution decouverte a travers des oeuvres in situ, n'est pas seulement fonction de l'attrait d'un foyer artistique proche, le foyer toulousain, ou d'un mecenat d'exception, celui des amboise a albi, mais obeit plutot aux choix d'une epoque et a leurs differents moyens de diffusion.

  • Titre traduit

    The work of the painter during the renaissance in south-west france


  • Résumé

    This research deals with native or visiting painters in the albi area and their artistic production, between the last quarter of the 15th century and the first half of the 17th century. It includes a collection of identifying notes, one for each painter, and thus gives the outlines of a catalogue. The purpose of the study itself is to define the notion of "work of the painter" through archive documents - apprenticeship contracts, work leases or prix-faits, accounts and reports, proceedings deeds, wills - in the particular, economical, religious, cultural and artistic context of a priviliged rural area, of its potential and effective clientele and of its requirements. The aim of this study is to show that the evolution of knowledge and craftsmanship, together with the appropriation of the plastic elements of the renaissance by modest local painters - an evolution discovered through works in situ - is not only due to the attractioin of a nearby artistic centre - namely the toulouse centre - or to an exceptional patronage namely the amboises in albi - but follows the choices of an era and their means of diffusion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1453
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1558
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.