L'État et la politique en Corée : approche d'anthropologie politique

par Oh Sung Kwon

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jacques Poumarède.

Soutenue en 1995

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Depuis sa fondation, la Corée présente des caractéristiques de fortes homogénéités, qui ont persisté après l'avènement de la première république en 1948, dès les anciens royaumes, confucianisme et bouddhisme ont forgé, sous les dynasties coréennes, une idéologie composite basée principalement sur le culte des ancêtres, une structure d'organisation clanique et un modèle d'autorité patriarcale. Ces composantes anthropologiques ont déterminé les formes étatiques qu'ont rencontrées la Corée, et les politiques qui en ont découlé. Même si l'on distingue historiquement différentes formes d'organisations politiques, le pouvoir coréen présente certaines permanences anthropologiques : une structure du pouvoir concentrée, hiérarchisée et centralisée mais aussi des processus politiques de type réticulaire, avec distribution du pouvoir par réseaux d'influence complexes et des modes de recrutement des élites à tendance népotique. La politique en Corée est traditionnellement celle des élites lettrées et le pouvoir monopolistique a favorisé un système bureaucratique omnipotent. Le XXe siècle fut une période de conflits permanents pour la Corée : colonisation japonaise (1910 à 1945), occupation russe et americana, et sa division en deux états : la Corée du nord, état dictatorial communiste et la Corée du sud, autoritaire qui voit recouvrir ses traits culturels traditionnels par une idéologie démocratique et libérale. Mais ce placage idéologique n'a pas fait disparaitre les aspects traditionnels de la société coréenne : les mentalités restent basées sur la géomancie, la théorie du changement (Yok), les forces duales cosmiques (yin et yang),. . . Tant de notions qui en tissant des liens interpersonnels spécifiques, confortent le néo-corporatisme de l'état coréen contemporain.

  • Titre traduit

    State and politics in Korea : approach of political anthorpology


  • Résumé

    Since its foundation, the Korean state has exhibited particular characteristics which have continued to persist after the first republic was founded in 1948. Under successive dynasties, since the time of the ancient kingdoms, Confucianism and Buddhism have forged, a composite ideology based primarily on the cult of ancestors, paternalistic authority, and a clan-like structure of society. Even when we distinguish between different historically different forms of political organisation, power in Korea presents some consistent characteristics: a power structure that is concentrated, hierarchical and centralised, but also with some complex influential networks allowing a degree of power distribution, and nepotistic tendencies. The ruling class in Korea has traditionally been the literate elite, and this power monopoly has favoured and all-powerful bureaucraticy. The 20e century has been a period of successive conflicts for Korea: Japanese colonisation from 1910 to 1945, then American and Russian occupation, and the division of the country into two states: North Korea, a communist dictatorship, and South Korea an authoritarian regime seeking to cover its traditional cultural traits behind a liberalised democratic ideology. But this ideology stance has not made the traditional aspects of Korean society disappear: the mentality of the people remains based on the geomancy, the theory of change (z), the cosmic dual forces. . . , many commondly held ideas that, woven into the fabric of so many personal relationships, give peace of mind to the neo-corporatism of the Korean state as a whole

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (347 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/1995-31
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque Garrigou.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T62614
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.