Sujet : l'innovation technologique, facteur de changement en milieu rural togolais : modernisation de l'agriculture et nouvelles organisations sociales de la production chez les moba-gurma de l'extreme-nord-togo

par Djabname Dago Sambiani

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Claude Régnier.

Soutenue en 1995

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    Les societes paysannes d'afrique au sud du sahara se transforment au contact des innovations technologiques dans le secteur agricole qui sont proposees par un monde exterieur. La maniere dont sont menee les operations d'innovationest souvent a la base des echecs des operations de developpement rural. De nombreuses tentatives de modernisation de l'agriculture de l'extreme-nord-togo ont ete entreprises depuis des annees 60. Aujourd'hui, on peut admettre que les resultats ne sont pas pleinement satisfaisants en raison des blocages internes et externes au processus d'innovation et de developpement. A l'heure actuelle l'essentiel pour les paysans moba-gurma de l'extremenord-togo comme pour d'autres, c'est de maitriser les techniques qui leur sont proposees et de se les approprier. Les resultats de l'enquete aupres des paysans temoignent de la capacite des societes paysannes africaines a s'adapter a de nouvelles contraintes. Mais, les nouvelles technologies agricoles contribuent a renforcer les differenciations socioeconomiques et le developpement de la region se heurte aujourd'hui a de nombreuses contraintes notamment les conflits internes dus au probleme foncier, a l'encadrement technique et aux transformations des rapports de dependance entre cadets et aines, entre hommes et femmes et entre jeunes et adultes. Ainsi, on constate que les femmes et les jeunes qui representent les dependrants beneficient des innovations technologiques et des changements lies a l'intensification de la producton. Cependant, lorsqu'ils veulent accroitre leur propre production, ils se heurtent a des contraintes techniques, financieres et sociales.


  • Résumé

    Peasant societies in sub-saharan africa change under the influence of technological innovations in the agricultural sector that reach them from the outside world. The mode of transfer of such innovations aften accounts for the failure of rural development efforts. Since the sixties, several attempts have been carried out in the modernisation of agriculture in the extreme-north of togo. Today, one can admit that the results are not entirely satisfactory on account of internal and external inhibitions to the process of innovation and development. At present the main preoccupation of the moba-gurma peasants of the extreme-north of togo as for others, is to appropriate and master such techniques. Results of a inquiry among these peasants demonstrate the capacity of african peasant societies to adapt to new challenges. However, these new agricultural techniques contribute to deepen socio-economic differences and the development of the region is facing difficulties especially internal conflits due to landownership, technical training and change in dependency relationships between juniors and seniors, men and women as well as between young people and adults. It has thus been noticed that women and the youth who represent the category of dependants benefit from technological innovations and changes due to the intensification of production however, when they in turn want to increase their own production, they come up against technical, financial and social constraints.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.