Etude de la structure de multicouches metalliques co/ru et co/mn par diffraction des rayons x et par microscopie electronique en transmission

par Anny Michel

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de V. PIERRON-BOHNES.

Soutenue en 1995

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les multicouches co/ru et co/mn sont interessantes pour leurs proprietes magnetiques particulieres. La structure des echantillons est etudiee par la diffraction des rayons x, sensible a la coherence cristalline et a la super-periode, et par microscopie electronique en transmission, pour visualiser les defauts d'interface. Une analyse fine des donnees des deux techniques necessite l'utilisation de programmes de simulation. Dans le systeme co/ru, les deux elements adoptent une structure hexagonale compacte, mais une coherence de l'empilement sur 22% de l'epaisseur totale de l'echantillon seulement, et une forte rugosite ou interdiffusion indiquent la presence de nombreux defauts d'epitaxie. La relaxation du parametre du co intervient tres rapidement ; un modele de relaxation par l'intermediaire d'un reseau hexagonal de dislocations permet d'interpreter les contrastes observes en microscopie electronique. La microstructure atypique des echantillons (croissance colonnaire) est egalement discutee. Dans les multicouches co/mn, des phases metastables sont stabilisees: les couches de mn fines se presentent comme un empilement de plans denses avec une forte deformation trigonale: dans ce cas le co est cubique a faces centrees (cfc). Lorsque les couches de mn sont plus epaisses, elles se divisent en grains desorientes de deux structures cristallines differentes: des grains de symetrie cfc sans deformation trigonale, et des grains de mn alpha (phase stable a l'ambiante) tres desorientes. Les defauts dans les couches de mn entrainent des fautes d'empilement extremement nombreuses dans le co ; cependant la coherence de l'empilement dans la direction de croissance est conservee sur plusieurs bicouches. Les proprietes magnetiques observees sont reliees a ces resultats: pour les multicouches co/ru, la faible valeur de la magnetoresistance geante s'explique par la forte interdiffusion. Pour les multicouches co/mn, le changement de structure en fonction de l'epaisseur de mn s'accompagne d'un changement de comportement magnetique

  • Titre traduit

    Structural investigation of co/ru and co/mn multilayers by x-ray diffraction and by transmission electron microscopy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 P.
  • Annexes : 108 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1995;2162
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.