Approches d'une theorie des defaillances

par JEAN-GEORGES CRIQUI

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de H. BARREAU.

Soutenue en 1995

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these a pour but de rechercher un fondement scientifique pour l'explication des mecanismes des defaillances techniques et humaines et de preciser les approches qui permettent de trouver methodiquement les causes determinantes des defaillances ainsi que les remedes adequats. Les criteres de base retenus que sont l'energie et l'organisation permettent de formuler les conditions de genese des defaillances en distinguant celles organiques generalement irreversibles de celles fonctionnelles en principe reversibles. Les approches analytiques et systemiques necessaires a l'etude des defaillances sont etayees par des considerations epistemologiques et philosophiques montrant le bien fonde de la demarche. Les applications qui en decoulent sont tres importantes dans le domaine industriel avec 1) la methode industrielle (mind) d'analyse et de diagnostic des defaillances utilisant des modeles communs pour la representation de defaillances techniques, economiques et humaines, 2) une methode d'ingenierie et de management des projets, 3) une base methodologique de la gestion des systemes complexes, 4) un outil de formation et de communication interdisciplinaire

  • Titre traduit

    Approaches to a theory of failure


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 367 P.
  • Annexes : 82 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1995;2158
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.