Recherche d'elements genetiques transposables dans des souches bacteriennes de l'environnement et etude de leur influence sur le transfert de plasmides a partir d'un microorganisme genetiquement modifie

par Brigitte Roux

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Claude Hubert.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'utilisation de bacteries a adn recombine a des fins de production industrielle ou de gestion de l'environnement pose le probleme du devenir de cet adn en cas de rejet volontaire ou accidentel dans le milieu naturel. Les plasmides recombines utilises industriellement sont construits de facon a ce que leur transfert soit limite au maximum. Ils sont generalement depourvus de toutes les sequences necessaires a leur transfert: genes tra, genes mob, sequence orit. Cependant dans l'environnement, des bacteries hebergent des elements genetiques tels que plasmides et transposons susceptibles de participer a la mobilisation de plasmides (tra-, mob-, orit-). Nous avons focalise notre etude sur l'influence de transposons de type tn3 portes par des souches d'origine aquatique, sur le transfert de plasmides recombines a partir d'une bacterie genetiquement modifiee. Des plasmides derives de pbr ont ete construits qui ne portent ni genes tra, ni genes mob ; l'un porte une sequence orit, l'autre en est depourvu. Leur comportement a d'abord ete teste dans des systemes modeles, en differents contextes genetiques susceptibles d'etre rencontres par des bacteries genetiquement modifiees rejetees dans l'environnement. Nos resultats montrent que ces plasmides, meme le derive orit-, peuvent etre mobilises en presence d'elements genetiques helper fournis en trans. Parmi ces elements doivent obligatoirement figurer des genes tra. Le transfert des plasmides derives de pbr a ensuite ete evalue en presence de souches de l'environnement portant un transposon de type tn3. Nous avons recherche de telles souches par hybridation adn-adn dans une collection de bacteries d'origine aquatique ; ceci afin de tester leur aptitude a participer au transfert des plasmides recombines orit + et orit-. Une seule souche klebsiella pneumoniae, isolee du rhin, s'est revelee capable de mobiliser ces plasmides. Le mecanisme implique a ete identifie: il s'agit de la conduction. Il met en jeu un transposon de type tn3: tn5403. Ces resultats mettent en evidence les potentialites de transfert d'adn recombine existant dans l'environnement et soulignent le role d'un element transposable


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158 P.
  • Annexes : 155 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque L'Alinéa - Droit Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1995;2013
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque L'Alinéa - Droit Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1995

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995STR13023
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.