Raisonnement basé sur l'expérience pour coopérer à la prise de décision : un nouveau paradigme en supervision industrielle

par Alain Mille

Thèse de doctorat en Informatique, Image

Sous la direction de Michel Jourlin.

Soutenue en 1995

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    L'opérateur chargé de superviser un système industriel complexe exploite les possibilités offertes par l'environnement informatique à sa disposition qui collecte les données, synthétise et illustre la situation courante sur les écrans de contrôle. Il doit choisir quels sont les tableaux de bord les plus pertinents et utiles pour gérer chaque situation qui se présente. Ce choix est une décision déterminante pour gérer les évolutions et les incidents et doit être remis en cause dès que la situation évolue sensiblement. Le sujet de la thèse est de définir comment utiliser le système informatique pour aider efficacement l'opérateur dans ce processus décisionnel. La mise au point d'un atelier logiciel pour générer et exploiter des systèmes de supervisions d'une nouvelle génération est l'objet industriel du travail de recherche. Les résultats de la recherche en psychologie cognitive sont exploités pour proposer un nouveau paradigme de supervision correspondant au processus de décision de l'opérateur sur la base de son expérience ou sur celle de ses collègues. L'expérience n'intervient pas seule, elle est contrôlée par les connaissances structurées disponibles sur le système à superviser. Le système informatique utilise ces connaissances comme des modèles pour comparer des situations similaires et proposer des adaptations possibles à un nouveau contexte. Les connaissances sur l'expérience (les cas de supervision) sont distinguées des connaissances sur le système (la théorie du domaine), mais sont insérées dans un réseau dense de relations permettant de naviguer du cas à la théorie et l'inverse. L'exploitation de ces connaissances repose en effet sur la capacité à mettre en relation les modèles avec l'expérience concrète de l'opérateur. Le principe général que nous proposons d'adopter à différents stades de la décision, est d'associer la connaissance mise en évidence par les modèles avec l'expérience acquise par les acteurs de la résolution de problème. Le cadre de la supervision industrielle se prête particulièrement bien au développement de cette idée, dans la mesure où l'opérateur reste l'acteur principal dans cette tâche et qu'il est guidé dans ses décisions par les modèles disponibles sur ses écrans de contrôle et par sa propre expérience. La théorie du domaine est dérivée des modèles habituels utilisés en conception de système (modèles fonctionnels, structurels, etc. ). Des mécanismes génériques sont proposés pour comparer des situations sur la base de similarité conceptuelle et événementielle, pour apparier des descriptions et des solutions par la similarité de leurs explications, pour adapter une solution au contexte en utilisant les explications comme guide et enfin de garder après validation les cas de supervision nouveaux qui pourront être réutilisés. Au-delà du domaine de la supervision industrielle, les concepts développés dans ce travail semblent pouvoir s'appliquer à de nombreuses circonstances où un operateur est en situation de décider quels sont les tableaux de bord les plus pertinents à réunir dans une situation donnée

  • Titre traduit

    Experience based reasoning in co-operative decision helping : a new paradigm in industrial supervision


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (216 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 207-216 (140 références bibliogr.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre de recherche INRIA Nancy - Grand Est (Villers les Nancy). Service Information et Edition Scientifiques.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MILLE r

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : MF-1995-MIL
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.