Outils mathematiques pour la reconnaissance de formes : proprietes et applications

par ISABELLE FILLERE

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes. Sciences appliquées

Sous la direction de M. JOURLIN.

Soutenue en 1995

à SAINT ETIENNE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La reconnaissance ou la classification de formes planes se fait au moyen de: soit une comparaison directe des formes ; en utilisant alors des metriques adaptees aux formes etudiees. Soit une comparaison d'une representation de ces formes ; en s'assurant qu'il y a equivalence entre l'espace des formes et celui des representations. Soit encore une comparaison de criteres (de parametres) attribues aux formes ; pour realiser une classification. Ces methodes ne sont pas independantes les unes des autres: les metriques, par exemple, permettent de definir une topologie permettant alors de parler de continuite des representations ou des parametres que l'on peut mettre en place. De plus, autant les representations, que les parametres, necessitent, dans certains cas, la definition prealable de transformations de la forme en une autre. Ces quatre parties sont donc abordees dans cet ouvrage, contenant chacune des aspects connus, volontairement resumes, d'autres mal connus voire nouveaux, sur lesquels un accent particulier est mis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 267 P.
  • Annexes : 90 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.