Education et société dans l'Espagne des Lumières : l'exemple de Madrid (1759-1808)

par Sylvie Imparato-Prieur

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Jacques Soubeyroux.

Soutenue en 1995

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    L'éducation, et tout particulièrement l'enseignement élémentaire, devient l'un des thèmes de réflexion privilégiés du XVIIIe siècle dans toute l'Europe. Ce sujet prend un relief particulier en Espagne dans la seconde moitié du siècle, à cause des circonstance économiques, sociales, politique et culturelles spécifiques qui caractérisent cette période. Ce contexte social justifie des positions propres aux penseurs espagnols. Il est toutefois nécessaire de situer ces points de vue par rapport au débat antérieur à la période étudiée, ainsi que par rapport au débat européen au XVIIIe siècle. Ceci permettra d'apprécier l'originalité des positions adoptées par les penseurs espagnols en matière d'enseignement élémentaire. L'éducation ne doit pas être seulement considérée au travers des écrits théoriques, car ceux-ci n'offrent qu'une vision partielle de la question. Il convient aussi d'envisager les application pratiques des théories et leur réalisation sur le terrain. Seule une étude précise de la législation, des structures scolaires existantes, des effectifs, des enseignants, des contenus et des méthodes utilisées dans les écoles, peut permettre d'avoir une vision complète et réelle de la situation de l'enseignement. Pour évaluer ces différents aspects concrets, c'est la ville de Madrid qui a été retenue comme cadre de cette étude. La confrontation entre les idéaux éducatifs précisés dans le débat théorique et leur réalisation telle qu'elle peut apparaitre à Madrid permet d'en apprécier la portée

  • Titre traduit

    Education and society in the Spanish age of enlightenment : Madrid as an example (1759-1808)


  • Résumé

    Education, and more precesely basic teaching, becomes one of the favourite matters of reflection of the eighteenth century in all Europe. This subject takes on peculiar importance in Spain in the second half of the century, because of the specific economic, social political and cultural circunstances which characterize this period. This social context justifies positions that are proper to Spanish thinkers. It is however necessary to situate these opinions with respect to the debate anterior to the period concerned, as well as with regard to the European debate of the eighteenth century. This will allow to appreciate the originality of the statements adopted by the Spanish thinkers as far as basic techning is concerned. Education shouldn't be regarded only through theoric writings, since they offer but a parcial vision of the question. The practical applications of the theories and their actual accomphishment should also be considered. A precise study of the legislation, of existing school structures, of the size of classes, of teachers, of contents and of the methods used in schools, may alone allow us to have a complete and real vision of the situation of teaching. To evaluate these different and concrete aspects, we have chosen Madrid as a setting for this study

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (645 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 607-645

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Droit, Lettres, Sciences économiques et humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.