Etude par la technique de patch-clamp du mécanisme d'action de l'adénosine sur l'activité bioélectrique de la cellule mélanotrope

par Yan Ai Mei

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Lionel Cazin.

Soutenue en 1995

à Rouen .


  • Résumé

    Dans le présent travail, nous avons étudié, par la technique de patch-clamp, les effets bioélectriques induits par l'adénosine et ses agonistes sur des cellules mélanotropes de grenouille en culture primaire. Nous avons caracterisé le type de récepteur purinergique mis en jeu, identifié les conductances ioniques modifiées par l'adénosine et recherché une éventuelle implication des seconds messagers, afin d'élucider le mécanisme d'action de l'adénosine sur la sécrétion d'alpha-MSH. Les résultats montrent que l'adénosine réduit l'influx calcique nécessaire à la sécrétion, via l'activation de récepteurs de type A1, par quatre mécanismes distincts: (1) une hyperpolarisation consécutive à l'activation de canaux potassiques insensibles au potentiel, (2) une réduction de la durée des potentiels d'action par une augmentation du courant K+ voltage-dépendant de la rectification retardée (Ik), (3) une diminution de l'excitabilité cellulaire par une activation du courant K+ précoce (Ia) et (4) une inhibition directe des canaux calciques de types L et N, avec une action prédominante sur les canaux de type N. La dialyse des cellules avec du GTPgammaS, un analogue non hydrolysable du GTP, rend irréversible les effets de l'adénosine, alors qu'un prétraitement par la toxine pertussique (12 h) les abolit totalement. L'addition d'AMPc et d'IBMX, un inhibiteur de phosphodiestérases, dans la solution intracellulaire ou de dibutyryl AMPc, un analogue de l'AMPc, dans la solution extracellulaire ne modifie pas les réponses induites par l'adénosine. En conclusion, l'ensemble de ces données indique que l'adénosine exerce un effet inhibiteur direct sur les conductances calciques et un effet indirect via la stimulation de trois conductances potassiques, tous médiés par une protéine G sensible à la toxine pertussique. Ces mécanismes d'action de l'adénosine sont indépendants de l'effet du nucléoside sur le système adénylyl cyclasique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (236 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 307 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 95/ROUE/S016
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 95/ROUE/S016
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.