Etude des différences de structure entre des héparines d'origines animales diverses par électrophorèse capillaire et chromatographie d'échange d'ions

par Marilyne Dabat Duval

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Paul-Louis Desbène.

Soutenue en 1995

à Rouen .


  • Résumé

    L'objectif de cette étude est d'établir une méthode de différenciation des héparines en fonction de leur origine animale (le plus souvent porcine mais parfois bovine) et de leur origine tissulaire (mucus d'intestin ou poumon). En effet, la détermination de l'origine des héparines entrant dans la fabrication du principe actif d'un médicament est un facteur déterminant de la qualité de celui-ci. De nos jours, les autorités de la santé publique sont particulièrement vigilantes et attentives aux cas des médicaments dont le principe actif est extrait à partir d'organes animaux. L'accent est plus particulièrement mis sur les produits d'origine bovine en raison de l'occurence d'une maladie qui touche essentiellement les bovins: l'encéphalite spongiforme. Bien que toutes les héparines commercialisées devraient dorénavant être d'origine porcine, il est de l'interêt général de disposer d'une méthode d'analyse permettant de vérifier l'origine animale des héparines et d'être capable de quantifier par un pourcentage la présence éventuelle d'héparine d'intestin de boeuf dans un lot d'héparine d'intestin de porc. Dans le cadre de cette étude, nous nous sommes intéressés à la différenciation de l'origine animale des héparines, par l'analyse de leur produit de dépolymérisation. Les héparines ont été successivement depolymérisées chimiquement (par l'acide nitreux) ou enzymatiquement (par les héparinases I et II). L'analyse des produits de dépolymérisation est effectuée en HPLC d'échange d'ions et en électrophorèse capillaire pour la réalisation de cartographies des différentes héparines. En conclusion, la digestion des héparines par l'héparinase II produit un mélange de disaccharides dont l'analyse quantitative en HPLC d'échange d'ions et en électrophorèse capillaire, permet la détection de 5 a 10% d'héparine bovine dans un lot d'héparine porcine


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (225 P.)
  • Annexes : Bibliogr. 136 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 95/ROUE/S007
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 95/ROUE/S007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.