Effet photorefractif dans l'inp:fe : etude comparative en fonction de la temperature a plusieurs longueurs d'onde

par SOPHIE JAMET

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de C. OZKUL.

Soutenue en 1995

à Rouen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude porte sur l'effet photorefractif dans le phosphure d'indium dope au fer (inp:fe). Les gains optiques mesures en absence de champ electrique applique et a la longueur d'onde de 1,06 micrometre sont plus faibles que les valeurs calculees avec un modele qui tient compte d'un seul niveau d'energie (celui du fer) dans la bande interdite. Nous contribuons a determiner l'origine de cette reduction qui est attribuee dans la litterature, soit aux transitions indirectes liees a l'etat excite du fer soit a d'autres niveaux superficiels. Dans un premier temps, nous mettons en evidence la necessite d'effectuer des mesures en fonction de la temperature et a plusieurs longueurs d'onde (1,06 ; 1,32 et 1,535 micrometre) afin d'etablir les roles respectifs des differents niveaux d'energie dans les echantillons etudies ou l'effet photorefractif est domine par les trous a temperature ambiante. L'etude de la constante de temps d'effacement du reseau a permis de determiner les concentrations en ions fe#2#+ et fe#3#+. Nous comparons ensuite les courbes du gain mesure pour les trois longueurs d'onde en fonction de la temperature et du pas avec les simulations effectuees a partir des differents modeles comprenant soit le niveau excite du fe#2#+*, soit un second niveau place pres de la bande de conduction puis, pres de la bande de valence. Dans les echantillons etudies, ces differentes comparaisons ont montre qu'a basse temperature l'effet photorefractif est influence par un second niveau situe pres de la bande de valence alors qu'a temperature ambiante il faut a la fois tenir compte du second defaut et de l'etat excite du fer


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 110 P.
  • Annexes : 48 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 95/ROUE/S002
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.