La loi de réforme de l'éducation de 1988 en Angleterre et au Pays de Galles : discours officiel et réalités

par Jean-Noël Evanno

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Nicole Vigouroux-Frey.

Soutenue en 1995

à Rennes 2 .


  • Résumé

    En juillet 1988 est promulguée, en Angleterre et au Pays de Galles, une loi de réforme de l'éducation (The Education Reform Act) qui implique une profonde réorganisation du système éducatif et traduit une franche rupture idéologique avec le passé. Cette loi, à laquelle les conservateurs attachent un très haut prix, s'assortit d'un "discours officiel" omniprésent et sophistiqué destiné à la légitimer en invoquant plusieurs thèmes majeurs : l'accroissement du rôle et des attributions des "consommateurs" du système éducatif, l'extension de la liberté de choix, l'affermissement de la cohésion sociale, et de la qualité du service éducatif. Cette étude, qui procède par la confrontation de l'appareil rhétorique "officiel" - les postulats qui le fondent et les perspectives qu'il dessine - avec la réalité, débouche sur la découverte de priorités et d'ambitions dissimulées, dont apparaît souvent l'incompatibilité avec les objectifs affichés. Le discours se révèle donc un masque, destiné à offusquer les enjeux véritables d'une entreprise de reforme du service éducatif qui participe davantage, en réalité, d'une idéologie politique intransigeante que d'un projet pédagogique authentique et cohérent. Centralisation du pouvoir en matière éducative et mise à l'écart de la démocratie locale, main mise sur les contenus d'enseignement, contrôle des enseignants, intensification de la sélection, reproduction des privilèges et encouragement de l'individualisme : voilà, découverts sous le manteau du discours, quelques-uns des mobiles essentiels de la loi de réforme de l'éducation de 1988


  • Résumé

    The education reform act, which reached the statute book in July 1988, to be enforced in England and Wales, signalled a far-reaching reorganization of the education system and a sharp ideological break with the past. This act - an all-important act to the conservatives - was accompanied by ubiquitous, extensive and elaborate "official rhetoric" emphasizing several major explanatory themes: the increase in the role and influence of the "consumers" of the education system, the expansion of freedom of choice, the reinforcement of social cohesion and the improvement of the education system. By confronting the panoply of official rhetoric - the postulates and perspectives it contains - with realities, this work discloses concealed priorities and purposes which often prove incompatible with the stated objectives. The rhetoric, therefore, is shown to be a mask designed to conceal the true aims of the education reform act, which really partakes more of an uncompromising political ideology than a genuine, coherent scheme for education. Centralizing educational power while bypassing local democracy, taking over curricular contents, supervising teachers, stepping up selection, reproducing privilege, promoting individualism: these are some of the major motives of the 1988 education reform act as they appear beneath the cloak of the official rhetoric.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(458 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 360-365

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR Rennes 1995/35/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.