L'oeuvre de Siu Kam Wen à Lima : réalité et imaginaire de la communauté chinoise du Pérou

par Béatrice Cáceres

Thèse de doctorat en Études latino-américaines

Sous la direction de Albert Bensoussan.

Soutenue en 1995

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Cette étude présente dix-huit contes et nouvelles de Siu Kam Wen, cantonais exilé à Lima de 1959 à 1985. Siu Kam Wen est considéré comme le premier écrivain chinois du Pérou alors que la communauté chinoise compte près d'un siècle et demi d'existence dans ce pays. Deux écrits de l'auteur (En haute mer, L'avorton), remontant jusqu'au trafic international de coolies et aux événements de la guerre du pacifique, évoquent d'une part la formation de la communauté chinoise dans le Pérou du XIXe siècle et d'autre part l'influence des préjugés raciaux dans les relations entre la communauté et la société étrangère. Cette critique de l'auteur trouve en point d'appui dans les récentes recherches scientifiques traitant de l'histoire des communautés chinoises d'outre-mer. De plus, Le dernier bout de chemin (Lima, 1985) de Siu Kam Wen a offert au public péruvien une vision de l'intérieur du quartier chinois liménien. Les observations sur le terrain et les recherches actuelles confirment la valeur sociologique de cette première publication. L'apparition de Siu Kam Wen dans la littérature des années 80 a également correspondu à l'évolution générale de la société péruvienne et des échanges entre ses différentes populations. Sur ce point, le métissage des thèmes et de l'écriture du second livre de Siu Kam Wen, La première épée de l'empire (Lima, 1988), révèle, dans le champ littéraire, un nouveau type de création sino-péruvienne


  • Résumé

    The study presents eighteen tales and short stories written by Siu Kam Wen. He took himself to Lima, where he lived in exile from 1959 to 1985. Siu Kam Wen is considered as the first Chinese writer of Peru whereas the Chinese community has been living in this country for almost a century and a half. Two of his works (The open sea, The little runt) dating back to the internation al trade of coolies and to the pacific war events evok on one hand the birth of the Chinese community in Peru during the nineteenth century and on the other hand the racial prejudices on the relations between the Chinese community and the foreign society. The bases of his criticism are to be found in the recent scientific studies dealing with the history of the Chinese community overseas. Besides, Some of the last way (Lima, 1985) gives an inner description of Lima Chinatown. The observations of the country and the present researches confirm the sociologic value of this first publication. The flowering of Siu Kam Wen's works in literature around the 80's corresponds to the evolution of the Peruvian society and to the cultural exchanges between these different ethnic groups. On this way, the second book by Siu Kam Wen, The first sword of empire (Lima, 1988) includes a mixture of themes and styles of writing that reveals a new Sino Peruvian creation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.(1047 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 740-769. Glossaire. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR Rennes 1995/14/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.