Etude de la regulation transcriptionnelle du gene recepteur des strogenes (er) chez la truite arc-en-ciel (oncorhynchus mykiss)

par Gwendal Lazennec

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Y. VALOTAIRE.

Soutenue en 1995

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les genes strogeno-dependants sont regules par le recepteur des strogenes (er), recepteur qui est controle par la presence d'stradiol dans la cellule. Le taux d'er peut etre un facteur cle du niveau d'expression des genes strogeno-dependants. Il est donc important de determiner quels sont les facteurs controlant l'expression du gene er lui-meme. Le travail presente dans cette these a consiste a etudier la regulation du gene er chez la truite arc-en-ciel. Ce travail montre par northern blot, protection a la rnase, extension d'amorce et pcr que le site d'initiation majoritaire du gene er de truite (rter) se situe au debut de l'adnc rter clone. De plus, nous mettons en evidence des phenomenes d'epissage alternatif dans la partie 5' non traduite du gene rter. Ces epissages pourraient creer un niveau supplementaire de controle de l'expression du gene rter. L'etude de la regulation transcriptionnelle du gene rter montre que de nombreux facteurs de transcription modulent son expression. Nous mettons en evidence que le gene rter est autoregule par son propre recepteur via une sequence de type ere (estrogen responsive element) presente dans un amplificateur de 0,2 kb du promoteur du gene rter. Cet ere est protege dans les experiences de protection a la dnase i realisees avec des extraits nucleaires de foie et d'hypophyse de truite. Nous montrons par gel retard que le rter et le facteur coup-tf sont capables de se lier a l'ere. Les experiences de protection a la dnase i realisees sur l'amplificateur de 0,2 kb mettent en evidence deux autres sites de protection. Le premier, appele fp2, correspond a un demi-ere et le second, appele fp3, lie des facteurs majoritairement exprimes dans le foie. L'identite des facteurs se liant a fp3 n'est pas encore determinee mais il apparait que des facteurs de la famille oct interagissent avec cette region. Dans les cellules mcf-7 (cellules du cancer du sein contenant de l'er), la zone fp3 joue un role transcriptionnel en augmentant le niveau basal d'expression du promoteur rter et son niveau d'expression en presence d'stradiol. Le facteur coup-tf peut egalement se lier a la zone fp23 chevauchant fp2 et fp3. Coup-tf agit, via fp23, en synergie avec le rter. En absence de coup-tf, le promoteur du gene rter est tres faiblement induit par le rter et l'stradiol. La combinaison des facteurs rar et rxr permet egalement d'observer une synergie en presence de rter et d'stradiol. Par contre, en presence d'acide all trans retinoique et d'stradiol, l'induction est totalement bloquee. Le site de la repression exercee par rar, rxr et l'acide all trans retinoique est vraisemblablement l'ere. Un autre facteur de transcription module negativement l'expression du gene rter. Il s'agit du facteur pit-1 qui est abondant dans l'hypophyse. Ce facteur reprime a la fois l'expression basale et l'induction par le rter et l'stradiol. Pit-1 pourrait donc expliquer la non inductibilite du gene rter dans l'hypophyse. De meme, coup-tf qui est faiblement exprime dans l'hypophyse, pourrait etre le facteur limitant de l'expression du gene rter dans ce tissu.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 P.
  • Annexes : 511 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1996/7
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.