Accumulation de proline et consommation respiratoire d'oxygene de disques foliaires de colza (brassica napus l. ) en reponse a des chocs osmotiques

par Philippe Collas

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de LARHER.

Soutenue en 1995

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le modele experimental des disques foliaires de colza est utilise pour etudier les relations possibles entre l'accumulation osmo-induite de proline et les echanges gazeux. La contrainte est appliquee par des solutions de sorbitol, de fructose ou de peg 6000 de potentiel 2,2 mpa. La modification du metabolisme des disques foliaires en situation de contrainte se traduit par une augmentation des teneurs en glucides solubles, en proline, en acides organiques (notamment en malate) et en coenzymes transporteurs d'hydrogene. L'etude de l'evolution des rapports des differentes formes de ces coenzymes suggere que leur taux de renouvellement est accru. L'emission photodependante d'oxygene est inhibee de 70%, ce qui suggere que le niveau de reduction des coenzymes n'est pas en relation directe avec l'activite photosynthetique. L'absorption d'oxygene par la respiration est stimulee par la contrainte. L'etude de l'activite des voies de transfert des electrons vers le dioxygene montre une relative stabilite de la voie cytochromique: il n'y aurait pas de modification de son controle par le stress osmotique. En revanche, la voie alterne, qui n'est que tres peu impliquee chez les temoins, est fortement active chez les disques stresses. Cette implication accrue pourrait etre reliee a l'augmentation des teneurs en coenzymes reduits. L'emploi de substrats et d'inhibiteurs du metabolisme respiratoire montre que l'accumulation de proline ne se produit que si la voie cytochromique est active. La dependance de la biosynthese de proline vis-a-vis de la respiration se situerait alors au niveau de la fourniture d'atp. L'amplitude de l'accumulation de proline et le niveau de l'activite de la voie alterne montrent les memes reactions face aux effecteurs employes. Ceci suggere fortement qu'une seconde dependance existerait au niveau de la fourniture de pouvoir reducteur. Certains resultats indiquent qu'il n'y a pas concurrence directe entre les deux processus pour le pouvoir reducteur. La hierarchisation des fonctions en situation de stress est telle que la respiration doit etre assuree en premier lieu, la proline en dependant secondairement. Une hypothese est proposee, selon laquelle la biosynthese de proline constituerait un trop-plein pour l'excedent de pouvoir reducteur induit par la contrainte osmotique, ce trop-plein se mettant en place lorsque les deux voies de la respiration sont saturees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 113 P.
  • Annexes : 113 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1995/153
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.