Representation de connaissances en musicologie : conception d'un systeme d'aide pour la recherche musicologique

par CHRISTINE ROUECHE

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de J.-P. BARTHELEMY.

Soutenue en 1995

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons cherche a elaborer un modele de representation de connaissances qui aide le musicologue dans son travail. Dans ce but, nous avons mis en evidence d'une part une idee de faisceaux d'informations susceptibles de traduire la richesse des modes de structuration l'information musicologique, et d'autre part le role determinant de donnees generales (liees a l'objectif, au contexte, etc. ) dans l'elaboration d'une representation informationnelle pertinente pour le musicologue. Le modele propose est bati comme suit. La notion de propriete est l'element central a partir duquel un ensemble de structures de differents niveaux peuvent etre definies ou produites. A un premier niveau, l'information est organisee autour d'un ensemble partiellement ordonne de classes qui constituent une structure stable (mais susceptible d'evolution) representant une organisation concensuelle des connaissances musicologiques. A un second niveau, des structures trans-classes (les aspects) formees d'ensembles de proprietes (les composantes) sont definies en interaction avec les classes. Puis, des mecanismes de selection (les points de vue) definis a l'aide des aspects permettent de produire des organisations locales qui sont les elements structurels operants (les descripteurs). Ces mecanismes n'operent pas seulement un filtrage quantitatif sur les proprietes: ils produisent des organisations a la fois internes (les faisceaux de proprietes constituant un descripteur) et externes (diverses relations peuvent etre considerees entre les descripteurs). Ces structures externes sont etablies a partir de l'ossature classe/instances, mais sont d'une autre nature: le graphe des descripteurs n'est pas forcement comparable a celui des classes. Enfin, nous avons defini les modalites d'evolution de ces differents elements et en avons envisage les interactions. Une maquette, realisee en smalltalk, met en uvre les elements formels ci-avant degages et permet de les confronter a la realite du travail musicologique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 184 P.
  • Annexes : 38 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1996/28
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.