Mesure stratigraphique de la deformation : application a l'evolution jurassique du bassin de paris

par Cécile Robin

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de F. GUILLOCHEAU.

Soutenue en 1995

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'enregistrement sedimentaire resulte du remplissage par le flux sedimentaire de l'espace cree par les variations tectoniques et eustatiques dont la somme correspond aux variations du niveau relatif de la mer. L'eustatisme, par nature, est uniquement une fonction du temps. La tectonique, elle, sera une fonction du temps et de l'espace. Le propos de ce travail est de mettre au point une methode de mesure de l'accommodation en trois dimensions a partir d'informations 1d de subsurface (puits), qui, dans un deuxieme temps, appliquee au jurassique superieur du bassin de paris, permettra de discuter les echelles de temps et d'espace du controle tectonique dans le cadre d'un bassin intracratonique. L'accommodation, ou espace disponible pour pieger des sediments, peut etre defini de deux manieres. (1) c'est la variation du niveau relatif de la mer, somme des variations tectoniques et eustatiques. (2) c'est, pour un intervalle de temps donne, l'epaisseur de sediments accumules, decompactes, corriges de la paleobathymetrie et/ou de la paleoaltitude. Les correlations diagraphiques de 380 puits du bassin de paris par les principes de la stratigraphie sequentielle haute resolution ou stratigraphie genetique permettent d'obtenir une cartographie 3d des variations d'accomodation a l'echelle du bassin. L'analyse en termes de stratigraphie sequentielle de la succession liasique, a permis de definir au moins quatre ordres de sequences stratigraphiques emboites, du cycle majeur transgressif-regressif du lias aux groupements d'unites genetiques. A partir des cartes 3d d'accomodation, deux composantes peuvent etre extraites: (1) un denominateur commun, constant a l'echelle du bassin mais pouvant variant avec le temps, de nature eustatique. (2) un differentiel de variation d'accommodation, necessairement de nature tectonique. Les grandes etapes de l'evolution du bassin de paris, du trias a l'actuel, soit a l'echelle de 230 ma, coincident avec les phases de divergence et convergence des plaques lithospheriques. Ces grandes phases ont donc les durees caracteristiques du cycle de wilson. Les controles tectoniques de l'accommodation, mis en evidence a l'echelle 8-40 et 1-4 ma sont a rattacher aux mouvements aux limites de plaques, qui induisent des deformations intraplaques de nature pseudo-oscillatoire, avec des vitesses de deplacements verticaux de l'ordre de la dizaine de metres par million d'annees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 293 P.
  • Annexes : 349 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1995/165
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.