Equations differentielles admettant des solutions liouvilliennes

par FREDERIC TOUZET

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de D. CERVEAU.

Soutenue en 1995

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous etudions deux classes d'equations differentielles holomorphes. La premiere est constituee d'elements admettant des solutions definies algebriquement (la classe de liouville) et la seconde d'elements admettant des solutions definies analytiquement (la classe de nilsson). Via l'etude de l'holonomie et ses implications sur la monodromie, nous etablissons des liens entre ces deux classes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 82 P.
  • Annexes : 30 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1995/116
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.