Rehaussement de la parole en ambiance bruitee. Application aux telecommunications mains-libres

par AHMAD AKBARI AZIRANI

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de G. FAUCON.

Soutenue en 1995

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail traite du probleme du rehaussement de la parole pour des applications telles que le telephone mains-libres, le but etant de minimiser l'effet du bruit et d'ameliorer la qualite de la parole. Une etude bibliographique permet de rappeler les methodes existantes en fonction du nombre de capteurs disponibles et des hypotheses mises en jeu. Parmi les nouvelles techniques proposees, dans le cas monovoie, une methode basee sur un filtre de wiener et tenant compte de l'incertitude de la presence du signal utile dans l'observation est developpee. Quant au cas bivoie, il est essentiellement apprehende par le biais de deux approches. La premiere est basee sur la fonction de coherence entre les observations et la seconde consiste en un pretraitement (realise par des techniques monovoie) et une identification entre signaux. Apres une analyse detaillee de ces techniques, des ameliorations sont apportees pour tenir compte de differents types de bruit tels que des bruits correles (les plus penalisants pour la premiere approche) ou non stationnaires (responsables en partie des chutes de performances de la seconde approche). Une optimisation peut etre obtenue par composition de ces deux methodes. Par la suite, l'integration de l'effet de masquage par le systeme auditif est envisagee afin d'accroitre les performances des differentes techniques, en reduisant la distorsion sur le signal utile et en minimisant le bruit colore pour des rapports signal a bruit d'entree suffisants. D'autre part la detection d'activite vocale necessaire dans nombre de techniques est abordee et un detecteur base sur la fonction de coherence est developpe et teste. La derniere partie du document est consacree a l'evaluation des methodes proposees. Afin d'estimer objectivement la qualite des signaux debruites une mesure incluant la distorsion subie par le signal utile et un facteur de reduction de bruit est proposee. Souvent correlee aux mesures subjectives obtenues lors de tests d'ecoute, cette derniere apparait interessante pour juger la qualite des signaux traites


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 165 P.
  • Annexes : 70 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1995/100
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.