Contribution a l'interrogation flexible de bases de donnees : etude des propositions quantifiees floues

par LUDOVIC LIETARD

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de P. BOSC.

Soutenue en 1995

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le modele relationnel de bases de donnees, les deux quantificateurs (, ) de la logique du premier ordre sont utilises dans des expressions quantifiees pour exprimer des contraintes d'integrite ou des requetes. Le travail de cette these consiste a etudier l'integration de l'imprecision dans les expressions quantifiees et ceci pour permettre principalement l'expression de termes quantifies imprecis dans des requetes adressees au sgbd. Nous considerons les bases de donnees relationnelles ordinaires et le langage de requetes sqlf qui permet l'expression de conditions flexibles par la theorie des ensembles flous. Notre but est d'enrichir le langage sqlf afin d'y autoriser des termes quantifies imprecis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 198 P.
  • Annexes : 135 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Technologies.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 95 REN LIE
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1995/125
  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure de sciences appliquées et de technologie. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 2. LIE.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.