Particularites du metabolisme digestif d'un gasteropode pulmone phytophage, helix aspersa muller. Recherches histologiques, histochimiques, enzymologiques et microbiologiques

par Maryvonne Charrier

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. DAGUZAN.

Soutenue en 1995

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A l'appui d'une etude anatomo-morphologique, le tube digestif d'helix aspersa a ete divise en six compartiments: l'sophage, le jabot, l'estomac, les anses intestinales proximale et distale, le rectum. Deux masses glandulaires y sont annexees: les glandes salivaires paires s'abouchant au bulbe buccal et la glande digestive, formee de 2 lobes inegaux communicant avec l'estomac. Des observations histologiques, histochimiques et ultrastructurales ont permis de definir les differentes categories cellulaires du tube digestif, des glandes salivaires et de la glande digestive. Des etudes detaillees des cellules glandulaires au cours d'un cycle digestif complet ont revele, dans les glandes salivaires comme dans la glande digestive, l'existence de rythmes cellulaires lies aux activites de locomotion et/ou de nutrition. L'escargot etant un phytophage confronte a la degradation des polymeres glucidiques, l'inventaire des activites osidasiques a ete realise a chaque niveau de l'appareil digestif. Les enzymes mannanolytiques et cellulolytiques s'averent les plus actives et presentent leur maximum d'activite dans le jabot, alors que les lieux de secretion semblent etre les 2 masses glandulaires. A partir d'extraits bruts de jabots mixes et homogeneises, 2 enzymes mannanolytiques (endomannanase, exo-beta-mannosidase) et 3 enzymes cellulolytiques (exocellulase, exo-beta-glucosidase, cmcase) ont ete purifiees et caracterisees. 4 de ces enzymes montrent de fortes capacites synergistiques, sur cellulose native ou sur mannane. L'hypothese d'une participation de microorganismes a la digestion des carbohydrates a ete testee. Les resultats conduisent a attribuer un faible role digestif a l'activite cellulolytique bacterienne. Les microorganismes intestinaux sont les plus nombreux et montrent une preference pour une vie anoxique. La souche predominante, isolee de l'intestin et purifiee, est enterococcus casseliflavus, coccobacille microaerophile produisant du lactate. L'existence d'une synergie avec son hote, h. Aspersa, est discutee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 VOL.,330 P.
  • Annexes : 426 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1995/117 I-II
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.