Etude theorique et experimentale de la robustesse des etats propres d'un laser : applications a de nouveaux senseurs optiques

par DAVID JACOB

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de A. LE FLOCH.

Soutenue en 1995

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Pour caracteriser la sensibilite d'un laser a differentes perturbations, le concept de robustesse des etats propres est introduit. On montre que la constante de couplage c entre les deux etats propres est un parametre determinant pour la robustesse du systeme. L'etude de la robustesse et le controle du couplage conduisent a differentes applications pour la mise au point de nouveaux senseurs optiques. Une nouvelle source laser a deux raies simultanees et resolues spatialement est presentee et utilisee pour faire une mesure differentielle et absolue de traces de methane dans l'atmosphere. Un effet de levier optique est mis en evidence pour la mesure intracavite de tres faibles absorptions dans un laser monomode utilise dans un regime quasi-critique. Nous presentons egalement une mesure differentielle d'activite optique dans un laser grace a des etats propres presentant une structure particuliere: les etats propres bihelicoidaux. Les etats propres des cavites passives de grande finesse sont des sondes tres sensibles pour caracteriser les miroirs de la cavite et pour la mesure intracavite d'effets tres petits. Deux methodes nouvelles et complementaires l'une de l'autre sont presentees pour mesurer les birefringences residuelles de supermiroirs pour differents angles d'incidence. L'une, dynamique, est fondee sur l'evolution temporelle de la polarisation d'une impulsion lumineuse dans une cavite, alors que la seconde, statique, utilise la loi en f#2. Les potentialites de cette deuxieme technique sont aussi illustrees dans le cas d'une cavite de haute finesse par la mesure de tres petites rotations faraday


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 P.
  • Annexes : 150 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1995/155
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.