Etude par la methode c. R. E. S. U. De reactions neutre-neutre (radical-radical et radical-molecule) a temperature ultra-basse (de 13 a 295 k)

par PASCAL BOCHEREL

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Terre, océan, espace. Chimie

Sous la direction de Bertrand R. Rowe.

Soutenue en 1995

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce memoire presente l'etude experimentale de reactions neutre-neutre (molecule-radical et radical-radical) sur un grand intervalle de temperature allant de la temperature ambiante jusqu'a des temperatures extremement basses de l'ordre de 10 k. Ce type de reaction est tres important d'un point de vue astrochimique, dans l'etude d'atmospheres planetaires et dans la confrontation avec la theorie. La technique c. R. E. S. U. (cinetique de reaction en ecoulement supersonique uniforme) permettant d'avoir un ecoulement uniforme de temperature tres basse et la technique plp-lif (pulse de photolyse laser-fluorescence induite par laser) ont permis les premieres etudes de reactions avec les radicaux cn, oh et ch a des temperatures aussi basses que 13 k. Les coefficients de vitesse des reactions de cn avec o#2 et de cn avec nh#3 croissent de facon monotone quand la temperature diminue. Ces mesures confrontees a la theorie montrent que l'on doit inclure, en plus des interactions a longue portee, celles a courte portee. Les premieres etudes de la reaction du radical oh avec trois butenes sont utiles pour une meilleure comprehension des pollutions de l'atmosphere terrestre. La forte dependance negative en temperature du coefficient de vitesse de la reaction du radical oh avec hbr a fait apparaitre une sous estimation du coefficient de vitesse aux temperatures regnant dans la stratosphere terrestre. Ceci a une incidence dans le cycle de l'ozone. Les premieres mesures du coefficient de vitesse de la reaction de oh avec no en fonction de la temperature et de la pression sont utiles dans l'etude d'atmospheres planetaires, notamment celle de la terre. Les premieres etudes de reactions entre le radical ch et plusieurs molecules et radicaux neutres indiquent que ch reagit rapidement a tres basse temperature. L'etude spectroscopique des radicaux cn et oh a montre que l'ecoulement supersonique presente un reel equilibre thermodynamique

  • Titre traduit

    The study by the c. R. E. S. U. Technique of neutral-neutral reactions (radical-radical and radical-molecule) at ultra-low temperature (from 13 to 295 k)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 199 P.
  • Annexes : 309 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Beaulieu.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1995/37
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) BOC

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995REN10058
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.