Immunotherapie anti-tumorale chez l'homme par des macrophages actives

par REGINE AUDRAN

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de L. TOUJAS.

Soutenue en 1995

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans cette these, deux strategies d'utilisation des macrophages en immunotherapie antitumorale humaine ont ete envisagees: 1: l'activation des macrophages in vivo par un activateur des macrophages, le mdp, couples a des anticorps monoclonaux transporteurs ; 2: l'immunotherapie adoptive par macrophages derives de monocytes autologues humains actives in vitro (mak). 1: un anticorps anti-cd11b couple au mdp ne s'est pas revele aussi efficace qu'on pouvait l'esperer. Parmi les 80 anticorps de la veme conference sur les antigenes de differenciation des leucocytes, l'anticorps anti-cd63 semble le meilleur candidat pour la vectorisation d'une drogue devant etre internalisee par le macrophage. 2: un premier travail a consiste en la mise au point de la technique de production de ces cellules en vue d'un essai clinique d'immunotherapie du cancer du rein metastatique. Les proprietes biologiques de ces mak ont ete etudiees. Dans un modele murin, des macrophages injectes i. V. Disparaissent rapidement de la circulation, sont captes dans le poumon, le foie, la rate et s'accumulent specifiquement mais lentement dans les inflammations. Chez l'homme, des mak reinjectes ont montre une distribution assez semblable. Aucune retention dans les foyers tumoraux n'a ete observee. Des modifications importantes des molecules d'adhesion, trouvees lors de la maturation monocyte-macrophage, peuvent expliquer ces resultats. Cependant, in vitro, les mak sont sensibles aux chemoattractants. Ils sont capables de migrer au travers de cultures tridimensionnelles de cellules tumorales et d'y exercer une activite cytotoxique. Si l'on pense que les mak agissent par un mecanisme cytotoxique direct, leur utilisation est plus particulierement justifiee dans les traitements locaux des tumeurs


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 P.
  • Annexes : 244 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.