La vitellogenine chez la truite arc-en-ciel : etude structurale comparee de la proteine et de son gene. etude preliminaire de la regulation transcriptionnelle d'un gene vitellogenine

par NATHALIE MOUCHEL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J.-P. LE PENNEC.

Soutenue en 1995

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La vitellogenine est une lipoglycophosphoproteine majoritaire de l'uf qui serait une source de nutriments pour l'embryon. Chez les vertebres, elle est synthetisee dans le foie de la femelle sous l'effet de l'oestradiol a une periode donnee, puis transportee dans le sang jusqu'a l'ovocyte ou elle sera clivee en trois peptides: les lipovitelline i et ii et la phosvitine. Elle est codee generalement par une famille de genes. Dans le but d'etudier la structure et la regulation de ces genes chez la truite, une banque d'adn genomique de truite a ete criblee a l'aide d'une sonde correspondant a l'extremite 3' d'un adnc vitellogenine de truite. Environ 30 spots positifs ont ete visualises, suggerant l'existence d'une importante famille multigenique chez la truite. Onze clones ont ete cartographies parmi lesquels un clone a ete sequence. La comparaison de sa sequence a celle des genes vitellogenine de xenope et de poulet a revele des regions homologues aux exons de ces deux genes. Pour determiner la structure de ce gene, l'extremite 5' de l'adnc vitellogenine a ete obtenue apres une etape de transcription inverse suivie d'une amplification par pcr. L'analyse du polypeptide deduit de cet adnc a permis de mettre en evidence trois zones bien conservees entre les differentes especes a l'interieur desquelles de courts motifs presentent une homologie avec des proteines mammaliennes. La comparaison de cet adnc a la sequence du gene vitellogenine a permis d'etablir sa structure exons-introns, tres similaire a celle des genes des vertebres a l'exception du domaine phosvitine de truite. Dans le but d'etudier l'evolution de la famille multigenique de la truite, nous nous sommes interesses aux relations d'homologie presentees par certains des clones issus de la banque d'adn genomique de truite. Cette etude a revele qu'il existait au moins quatre genes vitellogenine (gene i, ii, iii et iv) presentant un minimum de 98% d'homologie et lies deux a deux. La region promotrice du gene vitellogenine ii a ete isolee et etudiee par des experiences de transfection dans les cellules mcf7. Une sequence de 210 pb en amont du site d'initiation de la transcription s'est revelee responsable de l'inductibilite a l'oestradiol


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 139 P.
  • Annexes : 160 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1995/46
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.