Role des amines biogenes dans la regulation de la secretion de gonadotropine chez la truite arc-en-ciel : interaction avec les steroides sexuels

par SANAE BENNANI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de C. SALIGAUT.

Soutenue en 1995

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le but d'approfondir l'etude des mecanismes impliques dans le controle steroidien du cycle reproducteur chez la truite arc-en-ciel femelle (oncorhynchus mykiss), nous nous sommes interesses au metabolisme des neuromediateurs aminergiques au niveau du cerveau anterieur et de l'hypophyse. Les taux de monoamines (dopamine, noradrenaline, serotonine) et de leurs principaux catabolites ont ete determines par chromatographie liquide haute performance couplee a une detection electrochimique, au niveau de diverses structures (telencephale, aire preoptique, hypothalamus, hypophyse) et dans differentes conditions physiologiques. Une etude realisee tout au long du cycle reproducteur a mis en evidence l'existence de variations importantes du metabolisme aminergique de l'axe hypothalamo-hypophysaire au cours de la periode periovulatoire, notamment une diminution du tumover dopaminergique avant ovulation, compatible avec les donnees de la litterature concernant une levee d'inhibition dopaminergique de la liberation de gonadotropine chez divers teleosteens. L'oestradiol et la testosterone exercent un retrocontrole positif sur la synthese de gonadotropine hypophysaire: ceci a pu etre mis en evidence au cours d'experimentations associant l'ovariectomie a un implant steroidien, chez la truite en debut ou en milieu de vitellogenese. Aucune variation des taux de gonadotropine circulante n'a pu par contre etre mise en evidence parallelement a l'augmentation des taux de peptide hypophysaire engendree par traitement par l'oestradiol: ceci suggere l'existence d'un retrocontrole inhibiteur de l'oestradiol sur la liberation de l'hormone. Une correlation positive est obtenue entre les taux d'oestradiol circulant et les taux de catecholamines hypothalamiques (dopamine et noradrenaline), suggerant que des voies catecholaminergiques pourraient etre impliquees dans le retrocontrole de l'oestradiol. Nous nous sommes interesses, dans un deuxieme temps, a l'etude des mecanismes de regulation de l'activite de la tyrosine hydroxylase (th) etape limitante de la synthese des catecholamines, ceci in vitro ou in vivo. Une inhibition competitive par la dopamine et une inhibition non competitive par les catecholoestrogenes ont ete mises en evidence, l'oestradiol s'averant inefficace. Nous avons egalement montre, chez des poissons immatures, en recrudescence ovarienne ou triploides, que les taux de catecholamines sont correles de facon differente a l'activite th in vitro et in vivo, selon la structure consideree: l'hypothalamus se caracterise ainsi par des taux eleves de neuromediateurs, associes a une faible activite th. L'etude du role de l'oestradiol dans la regulation de l'activite in vivo de l'enzyme a ete abordee chez des truites sexuellement immatures: une augmentation de l'activite th, suivie d'une augmentation des taux de catabolites dopaminergiques a ete observee dans le telencephale apres injection unique d'oestradiol ; aucune variation de l'activite enzymatique n'est pas contre decelee apres implant d'oestradiol (traitement de 3 semaines). Enfin, l'etude de la distribution neuroanatomique de la tyrosine hydroxylase a ete abordee par immunocytochimie, utilisant un anticorps monoclonal de souris. Les neurones th-immunoreactifs ont ete localises dans les bulbes olfractifs dans les parties ventrales et dorsales de l'aire ventrale du telencephale, dans les parois ventrales et laterales du recessus preoptique, dans le noyau preoptique parvocellulaire ainsi que dans divers noyaux hypothalamiques tels l'area pretectalis, le nucleus ventromedialis thalami, le nucleus posterioris periventricularis et le nucleus posterioris tuberi. Plusieurs neurones de type csf-contacting cell (cellules en contact avec le liquide cephalo-rachidien) ont ete localises dans le nucleus recessus lateralis et le nucleus saccus vasculosus


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 129 P.
  • Annexes : 270 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.