Etude immunochimique des histones

par CHRISTOPHE THIRIET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de C. FARGETTE-LANGLET.

Soutenue en 1995

à Reims .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En depit des difficultes pour obtenir des anti-serums specifiques d'une seule histone, inherentes aux caracteristiques intrinseques des proteines nucleosomiques, il nous a ete possible d'avoir des immun-serums monospecifiques diriges contre les histones h2a, h2b, h3, h4 et h5. Nous avons donc pu les utiliser comme sondes specifiques et entreprendre une etude immunochimique des histones afin de mieux comprendre le role de ces proteines et plus specialement de l'histone h4 dans les activites du materiel genetique. Des presentations differentes de l'histone h4 au systeme immunitaire ont mis en evidence non seulement des reponses contre l'antigene injecte, mais egalement des reactions dirigees contre un autre antigene nucleosomique, l'histone h3. Ces resultats, nous ont amenes a formuler l'hypothese d'une possible regulation idiotypique de la production des anticorps anti-h4 par des anticorps anti-h3. L'obtention d'anticorps anti-idiotypes des anticorps anit-h4 a permis d'etayer cette hypothese et de mettre egalement en evidence des relations proteine-proteines entre les histones h4 et linker. Ainsi, nous avons ete conduits a proposer un modele qui pourrait rendre compte de certaines modifications structurales du nucleosome associees aux activites chromatiniennes. La suite de notre travail a consiste a verifier la validite de notre modele et a donner une signification biologique aux interactions entre les histones h4 et linker. Pour cela, nous avons entrepris diverses analyses immunochimiques sur le myxomycete physarum polycephalum et les noyaux d'erythrocytes de poulet, chez lesquels nous avons mis en evidence et caracterise des remodelages induits par des extraits solubles de physarum polycephalum. Il nous a ete possible de montrer que des changements dans les interactions proteine-proteines entre les histones h4 et linker refletaient differents etats de la chromatine. Au vu de l'ensemble de nos resultats, il est probable que ces changements dans les interactions proteine-proteines soient a l'origine du passage de la fibre chromatinienne de 30 nm a une fibre de 11 nm, et de fait, soient relies aux mecanismes de regulation de l'expression genetique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 185 P.
  • Annexes : 243 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.