Toxoplasma gondii : etude analytique du calcium, immuno-detection de la calmoduline, et cinetique des flux calciques au cours du developpement intracellulaire du tachyzoite

par LAURE PINGRET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Annie Bonhomme.

Soutenue en 1995

à Reims .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Toxoplasma gondii est un protozoaire pathogene responsable de la toxoplasmose. Les processus actifs d'invasion et de proliferation intracellulaires du parasite impliquent la mobilisation du calcium intracellulaire. Le calcium du tachyzoite cryo-prepare de t. Gondii est detecte a l'echelle ultrastructurale par microanalyse x. La cryo-preparation en 3 etapes (cryo-fixation, cryo-substitution et cryo-inclusion) a permis de localiser un site de stockage du calcium au niveau perinuclaire du tachyzoite. La cryo-lyophilisation de parasites entiers (qui garantit la conservation des ions diffusibles intracellulaires) a permis de determiner un pool de calcium avec une teneur de 450 mmoles/kg de poids sec dans une zone medio-posterieure qui correspondrait au reticulum endoplasmique et a la mitochondrie du toxoplasme. Le suivi in vivo et la quantification du calcium libre (ca#2#+) au cours du developpement intracellulaire de t. Gondii sont realises avec une sonde fluorescente, l'indol, par microspectrofluorimetrie confocale laser. Ceci a necessite l'etablissement de courbes de calibration in situ de l'indol en fonction de la concentration intracellulaire en ca#2#+ (ca#2#+i). La vacuole parasitophore possede sa propre ca#2#+i qui augmente avec la multiplication (24 ou 48 heures d'infestation) du parasite. Au stade 48 heures, le ionophore calcique a23187 provoque une augmentation de la ca#2#+i associee a la sortie massive des toxoplasmes hors de la cellule. L'elevation de la ca#2#+i dans la vacuole parasitophore serait un signal intermediaire initiant la liberation des toxoplasmes intracellulaires. La comprehension du systeme de regulation du calcium parasitaire a necessite la recherche de la calmoduline de t. Gondii. Apres immuno-cytochimie, la calmoduline a ete localisee en particulier dans les granules denses, rhoptries et micronemes du toxoplasme. Un premier essai de purification de la calmoduline toxoplasmique ouvre l'etude des proteines calcium et/ou calmoduline-dependantes specifiques de t. Gondii


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 VOL.,287 P.
  • Annexes : 265 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.