Elimination par réduction catalytique des oxydes d'azote émis lors du fonctionnement des moteurs "diesel" et des moteurs "essence mélange pauvre"

par Pascal Guy Serge Inkari

Thèse de doctorat en Chimie appliquée

Sous la direction de JEAN CHRISTOPHE MENEZO.

Soutenue en 1995

à Poitiers .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La reduction des oxydes d'azote par le propene a ete etudiee en milieu reducteur (no+c#3h#6) et en milieu oxydant et humide (no+c#3h#6+o#2+h#2o). Les catalyseurs utilises sont, des oxydes simples a valence fixe (al#2o#3), des oxydes a valence variable (mno#2, sno#2), des oxydes mixtes (manganates et cuprates) de structure perovskite et des metaux supportes par des oxydes. En milieu reducteur, a des temperatures inferieures a 500c, la reduction de no par le propene n'est complete que sur les metaux supportes (rh>pd>ru>pt). En presence de platine, l'activite en conversion de no depend de la taille des particules et du nombre d'atomes accessibles. Cette activite est amelioree par ajout au support d'oxydes tels que bao, la#2o#3, ceo#2, zro#2. En milieu oxydant, une espece supplementaire apparait, le dioxyde d'azote, produite par oxydation de no par l'oxygene. Le reducteur (propene) reagit tres rapidement avec cet oxyde, en particulier sur les catalyseurs metalliques. Les manganates de lanthane faiblement substitues sur le site a par du strontium sont les plus actifs, tandis que la modification sur le site b n'entraine pas d'exaltation d'activite. Sur les materiaux ln#2cuo#4, les cuprates de lanthane sont plus actifs que les cuprates de neodyme. La dilution de ces perovskites par un solide a proprietes acido-basiques ameliore les performances catalytiques. Les metaux supportes par les oxydes a valence variable, sont en general les catalyseurs les plus actifs en conversion de no#x. En particulier un catalyseur bimetallique pt/10%sno#2-al#2o#3 dope a ete prepare et permet de reduire no#x sur un domaine de temperature beaucoup plus etendu que dans le cas des autres catalyseurs. Sa bonne stabilite est egalement notable. Cette activite est expliquee par des equilibres redox induits par la fonction metallique et le support.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([16], 207 p.)
  • Annexes : 106 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 95/POIT/2353
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.