Caractérisation par spectroscopie photoélectronique à rayonnement X(XPS) et calculs quantiques des entités de base de verres sulfurés.

par Hassan Bouih

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Danielle Gonbeau.

Soutenue en 1995

à Pau .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail a eu pour but l'analyse par spectroscopie photoélectronique à rayonnement X (XPS) et calculs quantiques des entités de base (formateurs et modificateurs) de verres sulfurés. Concernant les modificateurs trois sulfures alcalins ont été examinés : LI#2s, NA#2s et K#2S. L'évolution des bandes de Valence a été interprétée de façon satisfaisante dans le cadre de la méthode TB-EHT en relation avec les variations des caractéristiques de chaque materiau. Compte tenu d'une structure covalente plus complexe l'étude du formateur B#2S#3 vitreux a nécessité des analyses approfondies tant sur un plan expérimental que théorique. En XPS l'énergie de liaison E#1B1S d'un atome de bore a environnement sulfure a pu être caractérisée de façon originale. L'analyse du pic S2P a mis en évidence l'existence de deux types principaux d'atomes de soufre. En nous appuyant sur les hypothèses structurales réalisées sur ces verres (entités mono ou bidimensionnelles) et par le biais de modélisations théoriques de fragments en méthode ab initio nous avons pu effectuer l'attribution des données expérimentales. L'étude effectuée sur le formateur AS#2S#3 a conduit à la détermination en XPS d'un seul type d'atome de soufre à caractère plus négatif que ceux de B#2S#3 en accord avec les résultats des modélisations théoriques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 217 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 11455
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.