Prépolymères à terminaisons propargylique et chromène. : Synthèse, études physicochimiques, mécanismes et cinétique de polymérisation à l'état fondu.

par Corinne Sanglar

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Marie-Florence Grenier-Loustalot.

Soutenue en 1995

à Pau .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans le domaine des réseaux thermostables, on relève une compétition importante entre les différents oligomères téléchéliques polymérisables par voie thermique. On recherche des performances techniques qui reposent notamment sur la facilite de mise en œuvre. Notre choix s'est porte sur la synthèse et l'étude physicochimique de la polymérisation de monomères propargylique et chromène. Pour mieux appréhender les phénomènes qui régissent la polymérisation des composes dipropargylique, nous avons modelise la reaction en travaillant sur des composes monopropargylique. Ces travaux ont mis en évidence la formation d'une entité stable intermédiaire de type chromène (réaction principale) s'accompagnant de l'apparition de phénol (réaction secondaire). L'étude sur composés difonctionnels dipropargylique et dichromène a permis d'identifier la structure du réseau tridimensionnel formé. Ainsi, afin d'améliorer les propriétés thermiques du matériau, nous avons abordé deux aspects. Tout d'abord, pour faciliter leur mise en œuvre, nous avons travaille en présence de catalyseur. Puis, en vue d'accroître la thermostabilité de ces composés, nous avons modifié leur structure chimique par introduction d'un motif imide dans le squelette central.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 186 p., [62]p. non pag

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 11300
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.