Valorisation agronomique d'un compost urbain produit par methanisation : etude en milieu tropical

par Paino Vanai

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de J.-P. BIANCHINI.

Soutenue en 1995

à Pacifique .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les dechets urbains posent un veritable probleme pour l'environnement et en particulier pour celui des milieux insulaires ou les superficies disponibles et adaptees a la creation de nouvelles decharges sont tres limitees. En polynesie francaise, cette situation est a l'origine de la creation du centre de traitement et de valorisation des dechets urbains de tamara'a nui. Cette usine valorise environ 85000 tonnes de dechets urbains produits annuellement sur l'ile de tahiti par la production d'energie electrique (20300 mh/an) et d'un compost (15700 t/an). Notre travail a permis de montrer que le procede de stabilisation de la fraction organique des dechets permet la production d'un amendement organique conforme aussi bien a la norme nfu 44051 sur les supports de culture qu'a la directive europeenne sur les composts urbains. Ceci permet a ce compost d'etre utilise comme amendement organique des sols au meme titre que le fumier de ferme et autres composts. Les effets de ce compost sur les sols en milieu tropical, se traduisent par une amelioration significative de leurs caracteristiques physico-chimiques et par consequent de leur fertilite. Cependant, l'accroissement de leurs teneurs en metaux lourds et en particulier dans les fractions organique et carbonatee, montre la necessite soit de limiter les quantites de compost apportees aux sols soit de diminuer les teneurs en metaux lourds du compost grace a un tri plus adapte des dechets traites. Les actions de ce compost sur le developpement de la plante se revelent tres significatives et en particulier quand le sol amende est a l'origine peu fertile. La disponibilite des metaux lourds pour la plante varie selon le sol et le metal ; le cd et le pb ne sont pas absorbes par la plante ; en revanche le cu et le zn sont absorbes sans atteindre des niveaux phytotoxiques. Les risques de transfert de ces metaux lourds a travers la chaine alimentaire sont donc tres limites


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 189 P.
  • Annexes : 130 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 1995 VAN
  • Bibliothèque : Université de la Nouvelle Calédonie (Nouméa). Bibliothèque universitaire.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.