Hormones et stratégies de reproduction désynchronisée chez deux espèces d'oiseaux marins de l'océan Austral, le manchot royal et le manchot papou

par Valérie Garcia

Thèse de doctorat en Sciences. Biologie du comportement

Sous la direction de Robert Mauget.

Soutenue en 1995

à Paris 13 .


  • Résumé

    Ce travail analyse la part respective des déterminants écologiques (essentiellement photopériode et facteurs trophiques), comportementaux (formation du couple, investissement parental), et physiologiques (hormones hypophysaires et gonadiques) dans le démarrage, puis le déroulement du cycle reproducteur de deux espèces de manchots sympatriques, se reproduisant dans l'archipel Crozet, dans la zone subantarctique. La stratégie de reproduction adoptée est caractérisée par un désynchronisme colonial, qui se traduit par un étalement des phases du cycle reproducteur, principalement la période de ponte qui s'étend sur environ quatre mois chez les deux espèces. Bien que le cycle reproducteur du manchot royal dure environ 14 mois, la photopériode joue un rôle primordial dans le démarrage de la saison de reproduction : cette espèce est fondamentalement annuelle. Le désynchronisme colonial, qui caractérise son cycle reproducteur est lié à la longue période de soins parentaux, qui s'étend sur presque 11 mois. Nous avons mis en évidence le rôle clé de la sécrétion de la prolactine, qui paraît contrôlée de façon endogène, et persiste durant toute la période d'élevage, empêchant le redémarrage d'un cycle. Chez le manchot papou, la période de ponte exceptionnellement étendue à Crozet est essentiellement due à l'aptitude de cette espèce à réaliser une ponte de remplacement en cas d'échec reproducteur. Ce mécanisme n'est possible que par le maintien de niveaux élevés de LH, alors que la prolactinémie reste forte durant la période de soins parentaux. Toutefois, dans les localités plus au sud de son aire de distribution, le début de la reproduction est retardée. Les facteurs trophiques semblent jouer un rôle important dans l'ajustement de la date de démarrage de la reproduction chez cette espèce. Cette stratégie de reproduction désynchronisée constitue une adaptation, chez ces espèces peu fidèles.

  • Titre traduit

    Hormones and asynchronous breeding strategies in two subantarctic sea birds, the king and the gentoo penguins


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 183 p.
  • Annexes : 302 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1995 048
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ANT L 10626
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.