Nouveaux polyesters à groupe carbazolique dans la chaîne, relations synthèse-structure-propriétés

par Isabel de Barcelos-Drzewinski

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Alain Siove.

Soutenue en 1995

à Paris 13 .


  • Résumé

    Le travail porte sur la synthèse, la caractérisation et l'étude des propriétés des polyesters à groupes carbazoliques n-substitues dans la chaîne. La première étape du travail à consisté à mettre au point la synthèse des monomères: les acides n-alkylcarbazole-3,6-dicarboxyliques (alkyl = butyl et octyl). Dans un deuxième temps, la synthèse en masse des polyesters a été réalisée, selon deux procédés: continu (a partir des diacides correspondants et de l'éthylène glycol) et discontinu (a partir du diester isole). La solubilité de certains des polyesters préparés a permis d'étudier la cinétique de polycondensation et d'évaluer les constantes de vitesse, ainsi que de déterminer leurs caractéristiques structurales (rmn #1#3c et #1h) et macromoléculaires. L'influence de la nature et de la concentration en catalyseur sur les masses molaires et la structure des matériaux a été étudiée et les conditions optimales de synthèse ont été déterminées. L'analyse thermogravimétrique des polyesters révèle qu'ils ont une excellente stabilité thermique jusqu'à 420c. L'étude thermique des échantillons par analyse enthalpique différentielle montre que certains sont amorphes, d'autres semi-cristallins présentant un comportement singulier, qui pourrait correspondre à l'existence d'une mesophase vitreuse. Des mesures de viscoelasticimétrie dynamique ont permis de déduire que les polyesters amorphes ont un module d'élasticité voisin de ceux des polyterephtalates d'éthylène glycol. Enfin, ces matériaux forment des complexes à transfert de charge avec des composés accepteurs d'électrons, révélant ainsi des propriétés photoconductrices.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 p.
  • Annexes : 102 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1995 040
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.