Etude générique, thématique et fonctionnelle de quelques autobiographies maghrébines (marocaines) comparées à des autobiographies africaines sub-sahariennes

par Salim Said

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Charles Bonn.

Soutenue en 1995

à Paris 13 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Deux notions peuvent expliquer en grande partie l'apparition et l'affirmation de l'autobiographie au maghreb : tout d'abord la notion du transfert autobiographique (double car provenant a la fois de l'occident et de l'orient arabe) et ensuite celle du champ autobiographique qu'il soit historique (englobant les genres de la litterature arabe classique s'approchant de l'autobiographie) ou contemporain (englobant des genres comme le roman ou l'essai qui ont ouvert la voie a la pratique autobiographique, au moins au niveau de la technique et de la langue). Ces deux notions entre autres sont developpees dans les preliminaires d'ordre general. L'autobiographie maghrebine est etudiee dans les differentes parties de cette these d'un point de vue generique (recit hypertextuel, realiste, erographique, thanatographique, discours du recit autobiographique), thematique (moi, double, couple, autre, nom et pseudonyme) et fonctionnel (le corpus et l'espace autobiographiques, le paratexte autobiographique). Le corpus maghrebin (compose du pain nu, de la memoire tatouee, des coquelicots de l'oriental et de parcours immobile) est compare a un corpus africain sub-saharien (ake et l'enfant noir) pour eviter tout risque de regionalisme.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 341 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1995 031
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.