Briques organiques et inorganiques, edifices moleculaires magnetiques

par Cécile Michaut

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de O. KAHN.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans le domaine des materiaux moleculaires. Dans le chapitre ii, nous decrivons la synthese d'aimants moleculaires proches d'un aimant bidimensionnel obtenu recemment. En changeant le contrecation, le metal central ou le ligand pontant, nous obtenons des aimants a fort champ coercitif ou ayant des proprietes de luminescence grace au cation ru(bipy)3#2+. Les premieres etudes optiques dans la phase ferromagnetique d'un aimant moleculaire sont decrites dans le chapitre iii. Pour cela, la synthese et l'etude magnetique d'un nouveau compose ont ete necessaires. Dans le chapitre iv, nous presentons un dimere fe(mnt)#2-radical qui possede des proprietes magnetiques tres interessantes: le fe(iii) passe de l'etat s=3/2 a l'etat s=1/2 quand la temperature diminue. L'interaction intradimere est antiferromagnetique. Dans le chapitre v, nous decrivons les briques moleculaires utilisees pour batir des edifices moleculaires magnetiques dans lesquels les interactions entre briques ont lieu a travers l'espace. Ces briques sont les radicaux cationiques nitronyl-nitroxyde et les hexacyanures d'ions de transition. Nous expliquons le choix de ces briques en termes de delocalisation et polarisation de spin. Le chapitre vi contient quelque-uns des edifices moleculaires obtenus avec les briques presentees precedemment. Les structures sont tres diverses et les interactions entre radicaux et hexacyanures sont antiferromagnetiques. Dans le chapitre vii, nous decrivons un compose contenant six radicaux, un hexacyanure de fe(iii), co(iii) ou cr(iii) et trois ions iodure. La structure est hexagonale et les proprietes magnetiques sont dues a la coexistence de trois interactions differentes entre les radicaux, et d'une interaction entre l'hexacyanure d'ion de transition et un radical. Des etudes theoriques effectuees sur ce compose indiquent l'existence d'une interaction ferromagnetique a travers l'espace remarquable


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 201 P.
  • Annexes : 141 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012606
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.