Synthese et etude photochimique de complexes mononucleaires et dinucleaires de ruthenium. Application a la coupure photosensibilisee de l'adn

par BRUNO DRAHI

Thèse de doctorat en Chimie. Sciences médicales

Sous la direction de Edmond Amouyal.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce memoire porte sur la synthese et l'etude des proprietes spectroscopiques et photophysiques de complexes mononucleaires et dinucleaires de ruthenium et sur leur aptitude a photosensibiliser le clivage de l'adn. Deux series de complexes ont ete synthetisees, ru#x(bpy)#2#x(l)#2#x#+ et ru#x(phen)#2#x(l)#2#x#+ (bpy=bipyridine-2,2' ; phen-phenanthroline-1,10 ; x=1,2), ou l est une bpy ou bis-bpy comportant une chaine flexible, pontante ou non-pontante, entierement hydrocarbonee ou contenant des groupements amine. Pour la serie bpy, les proprietes determinees en solution aqueuse de tris-acetate, ne sont pas affectees par la nuclearite du complexe ou par la nature de la chaine. Dans le cas de la serie phen, l'emission des complexes est sensible a la presence d'amine dans la chaine. Pour les deux series, on conclut de l'ensemble des resultats que les deux sites metalliques des complexes dinucleaires ne sont pas electroniquement couples ni a l'etat fondamental ni a l'etat excite. En presence d'adn, les donnees d'absorption et d'emission sont peu modifiees, sauf la luminescence des complexes de la serie phen a chaine aminee. Pour tous les complexes, le declin de l'emission observee par spectroscopie par eclair laser, devient biexponentiel avec une composante rapide attribuee au complexe libre en solution et une composante lente au complexe en interaction avec l'adn. L'irradiation continue et monochromatique a 450 nm des complexes conduit a des coupures simples brins de l'adn. Ces resultats montrent que les complexes dinucleaires sont plus efficaces que les complexes mononucleaires correspondants, que les complexes de la serie phen sont plus efficaces que les complexes de la serie bpy et que les complexes a chaine aminee sont plus efficaces que les complexes a chaine hydrocarbonee. Le complexe le plus efficace est un complexe dinucleaire de la serie phenanthroline comportant trois groupements amine dans sa chaine. Ce complexe est pres d'un ordre de grandeur plus efficace que la reference ru(bpy)3#2#+, a concentration egale en sites metalliques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 175 P.
  • Annexes : 75 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012594
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.