Diffusion Rayleigh d'aile stimulée large bande dans le disulfure de carbone - développement d'instabilités - couplage deux ondes

par Kokou Dodzi Dorkenoo

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Geneviève Rivoire.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .


  • Résumé

    Le disulfure de carbone a fait objet de plusieurs types d'études en optique non linéaire, durant plusieurs décennies. C'est à ce titre qu'il est considéré comme un corps de référence dans les liquides. La forte constante Kerr de ce milieu et son seuil de diffusion peu élevé ont fait de celui-ci un milieu difficile à cerner. Ainsi, les spectres émanant de ce corps ont été interprétés de différentes manières selon les auteurs, en fonction du régime d'excitation et des intensités laser. Nous proposons dans un premier temps une étude spectrale en fonction de l'énergie (de 3. 10⁻ ¹ à 10 GW/cm²) sur le faisceau rétrodiffusé par le disulfure de carbone dans le cas où nous l'excitons avec une seule onde intense, en régime picoseconde; nous montrons le rôle de l'autofocalisation, et de l'automodulation de phase dans le développement des instabilités liées aux processus de diffusion. Dans un second temps, nous étudions la rétrodiffusion ainsi produite dans une expérience pompe-sonde. Nous montrons que la présence de la sonde modifie la direction de la rétrodiffusion, son intensité et son spectre. Les expériences sont faites en fonction des paramètres géométriques et temporels. Nous essayons enfin par la suite une étude préliminaire d'amplification sur une sonde se situant dans la large bande spectrale révélée par les études à une onde dans le disulfure de carbone.

  • Titre traduit

    Large spectral bandwidth stimulated rayleigh-wing scattering in cs#2 - onset of instabilities two-beam coupling


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (153 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 142-149

Où se trouve cette thèse\u00a0?