Stabilites comparees des phases antiferromagnetique et supraconductrice des oxydes de cuivre supraconducteurs etudiees dans un modele d'electrons itinerants

par PHILIPPE GERMAIN

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de J. LABBE.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous etudions les phases antiferromagnetique et supraconductrice des cuprates supraconducteurs dans un modele d'electrons itinerants dans les plans cuivre oxygene. Nous prenons en compte a la fois la repulsion coulombienne intra-atomique, que nous supposons plus petite que la largeur de la bande, et un terme de couplage attractif, non nul uniquement dans un domaine d'energie etroit autour du niveau de fermi. Ces deux interactions sont traitees en champ moyen, dans une theorie de couplage faible. Dans le compose non dope, la propriete d'emboitement parfait de la surface de fermi par le vecteur antiferromagnetique provoque l'apparition d'une phase onde de densite de spin isolante, du fait de la formation d'un gap de slater au niveau de fermi. Cette phase est rapidement destabilisee par le dopage en trous des plans. Nous decrivons l'effet des fluctuations thermodynamiques de la valeur du moment antiferromagnetique dans la phase metallique: le gap antiferromagnetique devient un pseudogap dont la largeur diminue a mesure qu'on dope, la supraconductivite pouvant alors apparaitre. Nous decrivons la phase supraconductrice par la methode de bogoliubov et valatin. La repulsion coulombienne conduit a un gap a deux valeurs, qui decroit avec le dopage beaucoup plus lentement que le gap antiferromagnetique. Nous calculons la temperature critique, et montrons que l'effet isotopique est tres different de celui obtenu habituellement. Nous obtenons un bon accord avec les resultats experimentaux. Enfin, nous calculons l'energie d'interaction entre defauts ponctuels dans les plans cuivre oxygene. Ces interactions sont tres anisotropes, ce qui devrait reduire le desordre pouvant affecter la structure de la bande

  • Titre traduit

    Relative stabilities of the antiferromagnetic and superconducting phases of the superconducting copper oxides in an itinerant electrons model


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 172 P.
  • Annexes : 73 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012547

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995PA112472
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.