Deregulation de l'expression de la nitrite reductase : consequences physiologiques et mise en evidence d'un controle post-transcriptionnel

par PATRICE CRETE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. CABOCHE.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La nitrite reductase (nir) de plantes superieures catalyse la reduction des nitrites en ammonium. Afin d'analyser sa regulation et son role metabolique, nous avons construit un gene nir chimerique comprenant la sequence codante de l'enzyme de tabac sous controle d'un promoteur constitutif et fort, celui de l'arn 35s du virus de la mosaique du chou-fleur. Cette construction a ete introduite dans nicotiana plumbaginifolia, le tabac et arabidopsis thaliana. Les plantes ainsi transformees ne presentaient pas de differences phenotypiques notables avec le type sauvage et surexprimaient l'activite nir. L'arnm de la nir derive de l'expression du transgene etait present a la fois dans des plantes semees sur un milieu contenant du nitrate et dans celles semees sur ammonium. Par contre, dans les plantes transgeniques ayant une nutrition ammoniacale, l'activite et le niveau de proteine nir se trouvaient fortement reduit, tout comme chez le type sauvage. Ces resultats suggeraient donc fortement qu'une regulation post-transcriptionnelle par la source d'azote s'operait au niveau de l'expression de la nir. Cette regulation etait effective chez une espece proche comme n. Plumbaginifolia mais aussi chez une espece plus eloignee comme a. Thaliana. Des plantes surexprimant simultanement la nir et la nitrate reductase (nr) ont ensuite ete obtenues et ont montre le meme resultat. L'ensemble de ces plantes a ensuite ete soumis a une etude physiologique de leur metabolisme en comparaison avec des plantes de type sauvage et des plantes surexprimant la nr. Peu de differences ont pu etre constatees au niveau de l'accumulation de la biomasse ou de la matiere seche chez ces plantes. Par contre, il semblerait que les double transformants 35snir-35snr presentent une baisse sensible de leurs teneur en nitrate foliaire, probablement du fait d'une reduction du transport du nitrate


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 177 P.
  • Annexes : 250 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012535
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.