Modeles algebriques, bases sur les reseaux de petri, pour la semantique des langages de programmation concurrents

par HANNA KLAUDEL KOZLOWSKA

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de E. PELZ.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these s'inscrit dans le cadre des travaux consacres au developpement des modeles semantiques destines aux langages de programmation concurrents. On s'interesse en particulier a des extensions de d'un modele appele algebre des petri-boxes (en anglais petri box calculus) qui est l'un des resultats principaux du projet esprit bra 3148 demon. C'est un formalisme qui se situe a mi-chemin entre les algebres de processus et les langages de programmation concurrents. On s'interesse surtout aux aspects compositionnels, en particulier on tient a donner une semantique complete et compositionelle uniquement en termes de reseaux de petri. On propose deux extensions basees sur des reseaux de haut niveau portant des informations supplementaires pour la compositionnalite. L'une est une algebre, appelee m-nets, basee sur des reseaux colores, l'autre, appelee a-nets, utilise des reseaux algebriques (et donc des types abstraits algebriques). Nombreuses proprietes desirees de ces deux modeles ont ete montrees. Une application a un langage de programmation de haut niveau a ete egalement presentee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 137 P.
  • Annexes : 88 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012508
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.