Pathologie moleculaire chez des patients atteints de porphyrie erythropoietique et etude d'un modele murin de porphyrie

par SAMIA BOULECHFAR

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de B. GRANDCHAMP.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au cours de ce travail, nous nous sommes interesses aux porphyries, maladies genetiques rares, pouvant parfois etre fatales. La premiere partie de nos travaux concernait l'etude des anomalies moleculaires responsables du deficit en uro iii synthetase et en ferrochelatase chez des patients atteints respectivement de porphyrie erythropoietique congenitale (pec) et de protoporphyrie. En ce qui concerne la pec, nos resultats ont montre qu'il existait une heterogeneite des mutations avec cependant la prevalence de certaines d'entre elles. Ces resultats nous ont egalement permis d'etablir une correlation entre le genotype des patients et la severite de la maladie. La caracterisation des premieres mutations du gene de la ferrochelatase a permis de confirmer qu'il existait une heterogeneite dans le mode de transmission de la protoporphyrie. La deuxieme partie de nos travaux concernait l'etude d'un modele murin de protoporphyrie humaine par transgenese. Nous avons montre qu'une faible expression de l'adnc de la ferrochelatase dans differents tissus chez les mutants etait suffisante pour obtenir une correction phenotypique et pour prevenir le developpement de la pathologie hepatique. Enfin nous avons realise des vecteurs retroviraux recombinants exprimant l'adnc de la ferrochelatase dans le but d'evaluer dans des cellules deficitaires in vitro ou chez l'animal la faisabilite et l'efficacite d'une therapie genique somatique pour les formes graves de prophyries humaines. Les resultats obtenus in vitro suggerent qu'il existe une correction metabolique croisee entre les cellules infectees ou non


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 192 P.
  • Annexes : 365 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012469
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.