Analyse des interactions entre phagosomes et microtubules

par ARIEL JUDITH BLOCKER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. JAQUET.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le cytosquelette microtubulaire est une structure filamenteuse et dynamique qui participe a l'organisation des cellules, en particulier au positionnement des organelles intracellulaires. Il est requis dans de nombreuses etapes du routage des proteines via le transport vesiculaire, qu'il facilite par des mechanoenzymes, telles les moteurs microtubulaire kinesine et dyneine cytoplasmique. La phagocytose est l'engloutissement par des cellules d'autres cellules ou de particles de taille importantes (>0. 3 micron de diametre). Elle remplit diverses fonctions dans le monde vivant. Chez les vertebres, il existe des cellules specialisees dans la phagocytose, les leukocytes phagocytiques, et parmi eux les macrophages. Les macrophages sont specialises dans le ramassage et la destruction des microbes qui tentent de coloniser notre corps. Ils sont donc essentiels a l'elaboration d'une reponse immunitaire appropriee. Dans ces cellules, le processus de la phagocytose peut etre divise en quatre etapes principales: la liaison de la particule, son internalisation, la neutralisation du microbe, sa degradation et sa presentation antigenique, qui a lieu apres de multiples interactions avec les organelles de la voie endocytotique. Je me suis interessee aux etapes terminales de la phagocytose. Le modele utilise pour ce travail fut l'internalisation de billes de latex de 1 micron dans la lignee j774 de macrophages murins. J'ai montre que les microtubules sont requis pour la maturation des phagosomes afin de faciliter leurs interactions avec les organelles de l'endocytose, ces dernieres etant deja connues comme interagissant directement avec le cytosquelette microtubulaire. J'ai montre de surcroit que les phagosomes se deplacent lineairement sur des distances de plusieurs microns a l'interieur des cellules, essentiellement de maniere centripete mais aussi centrifuge, et que ce mouvement est ph- et microtubule-dependant. J'ai elabore un systeme in vitro qui mesure la liaison de phagosomes purifies aux microtubules. J'ai montre que cette liaison statique est decrue par la maturation des phagosomes, vraisemblablement via la regulation de proteines membranaires de ces organelles et qu'elle depend d'un facteur thermosensible de type map (microtubule-associated protein) d'environ 150 kd. Dans un second systeme in vitro tres similaire au premier, j'ai reconstitue la motilite des phagosomes le long de microtubules a polarite marquee. En utilisant ce systeme j'ai montre que les phagosomes se deplacent bidirectionnellement le long des microtubules a des vitesses approchant 1 micron/sec. La motilite des phagosomes s'accroit avec leur maturation et est due a la dyneine cytoplasmique ainsi qu'a un moteur ayant la capacite de mouvoir ces organelles vers l'extremite plus des microtubules et les caracteristiques pharmacologiques d'une kinesine. Je presente en conclusion comment ces systemes in vitro peuvent servir a l'avenir pour comprendre la regulation de la motilite des organelles le long des microtubules, a etudier la biophysique de ce processus et a adresser le role de la dynamique des microtubules dans ce phenomene


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 230 P.
  • Annexes : 500 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012467
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.