La variabilite climatique rapide dans l'atlantique nord depuis 128 000 ans : relations entre les calottes de glace et l'ocean de surface

par Elsa Cortijo

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de L. LABEYRIE.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les variations lentes du climat de notre planete a l'echelle des derniers milliers d'annees sont essentiellement dues a des causes externes au systeme climatique terrestre. Or, des etudes recentes effectuees sur des carottes de glace et de sediment marin ont montre que les changements climatiques pouvaient se produire de maniere brutale en quelques centaines a quelques dizaines d'annees seulement. Dans cette optique, ce travail a eu pour but d'etudier la variabilite climatique rapide dans l'atlantique nord au cours du dernier cycle climatique (soit environ 128 000 ans). Les resultats ont ete obtenus a la fois a partir de methodes d'analyse en continu des sediments marins (variations de la couleur du sediment et susceptibilite magnetique) et de methodes plus classiques de geochimie isotopique. L'etude simultanee de ces differents parametres a permis de mettre en relation les enregistrements atmospheriques (carottes de glace) et oceanique (carottes sedimentaires). Nous avons ainsi montre que les variations climatiques rapides enregistrees dans les glaces existent aussi dans les sediments marins et que la bioturbation ne detruit pas completement la variabilite haute frequence liee au climat. L'etude detaillee des sediments marins a permis de montrer que des episodes de debacles massives d'icebergs ont existe au cours de la derniere periode glaciaire entre 60 et 10 ka, entrainant une importante variabilite hydrologique dans l'atlantique nord. Enfin, l'etude de la derniere periode chaude entre 128 et 113 ka a revele une relative stabilite des conditions climatiques lors de cette periode


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 235 P.
  • Annexes : 281 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012447
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.