Organisation spatiale et temporelle des relations entre praephippigera pachygaster lucas, 1849 (orthoptera, tettigoniidae) et ses plantes hotes dans l'est algerien

par RABAH FELLAOUINE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de A. LOUVEAUX.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Praephippigera pachygaster lucas, 1849 (orthoptere, tettigoniide) nuisible aux cultures, a ete etudie de 1990 a 1993 dans un agrosysteme traditionnel de la region de setif (est algerien). L'espece univoltine est presente d'avril a juillet dans les jacheres et friches. Sa repartition coincide avec la distribution du bioclimat semi-aride frais. L'etude a porte sur les relations qui s'etablissent entre l'insecte et les communautes vegetales qui constituent son habitat. Ce sont des groupements de friches, tuberarietea guttatae (=thero-brachypodietea), dont les plantes epineuses sont utilisees comme perchoirs (echinops spinosus, picnomon acarna, eryngium campestre, carduus pteracanthus). Un tiers des plantes de ces communautes sont consommees par l'ensifere. Les principales plantes nourricieres sont des asteracees (hedypnois cretica), des brassicacees (matthiola fruticulosa) et des poacees (hordeum murinum, bromus rubens). Des echantillonnages et des marquages d'une population de cet insecte ont montre que l'espece se developpe en 7 stades. Au cours du developpement juvenile les individus se deplacent progressivement des jacheres vers les lisieres des cultures restees vertes. Les mouvements intrastationnels ont ete suivi en relation avec le dessechement de la jachere. La pratique jachere-culture en assolement biennal et la petite taille des parcelles multiplient par effet de lisiere les sites ou sont observees les concentrations de jeunes stades en debut de cycle. Un changement de regime intervient au dernier stade avant la mue imaginale. Du pollen et des arthropodes sont consommes en quantites significatives. Le passage d'un regime phytophage a une omnivorie peut etre attribue a des besoins hydriques et physiologiques en rapport avec la reproduction, ou ne traduit qu'un effet induit par la diversification temporaire des ressources alimentaires (floraison/abondance d'insectes) au moment ou p. Pachygaster termine son developpement. Des elevages au laboratoire de la sauterelle sur des regimes gramineen et carne ont tente de montrer que l'activite enzymatique du mesenteron est modulee en fonction des apports proteiques et carbones. Des mesures semi-quantitatives de l'activite enzymatique (apy zym) ont ete realisees sur 19 enzymes. En regime monophage gramineen ou carne, l'activite enzymatique est reduite. Une alimentation variee augmente l'activite et la diversite enzymatique. Les resultats de cette etude montrent qu'il est important de prendre en consideration dans les relations insecte/plantes, l'organisation du paysage agricole et les pratiques culturales pour expliquer les facteurs qui peuvent etre a l'origine de la multiplication de p. Pachygaster


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 103 P.
  • Annexes : 108 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.