Infection des cellules d'hepatome humain hepg2 par le virus de l'hepatite b et identification de la gapdh comme candidat recepteur au vhb

par HELENE MABIT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de B. ROSSIGNOL.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Afin d'etudier la biologie du virus de l'hepatite b (vhb), et principalement les premieres etapes de l'infection virale, nous nous sommes attaches a developper un systeme d'infection in vitro par le vhb. Nos resultats montrent que les cellules d'hepatoblastome humain hepg2 sont infectables par le vhb, bien qu'une replication active du virus soit tres rarement observee. Nous avons obtenu en particulier une lignee infectee, portant l'adn viral integre dans le genome cellulaire et secretant principalement des particules defectives, sur le modele des porteurs chroniques faiblement replicant. Cette lignee est deposee a la collection nationale des microorganismes de l'institut pasteur de paris. Elle offre de nombreuses potentialites d'etudes (drogues anti-virales, interaction aghbx-p53, stress oxydatif). De facon tres interessante, l'obtention d'une telle lignee prouve que des evenements tels que l'integration du genome viral, la deregulation d'expression des antigenes viraux, la cytolyse, peuvent etre etudies dans un systeme d'infection in vitro des cellules hepg2. Nous avons etudie l'interaction vhb-cellule hepg2 par une approche anti-idiotypique. Nous avons mis en evidence une interaction entre la specificite antigenique d'enveloppe pres1 (domaine le plus externe de l'enveloppe virale et principalement exprime sur les particules virales infectieuses) et la glyceraldehyde-3-phosphate deshydrogenase (gapdh). Nous avons confirme cette interaction sur des hepatocytes humains normaux en cultures primaires (hhn), ces derniers etant plus susceptibles a l'infection par le vhb que les cellules hepg2. L'interaction vhb-hhn semble neanmoins plus complexe puisque les deux autres specificites antigeniques d'enveloppe (hbs et pres2) reconnaissent des proteines membranaires. L'addition de gapdh lors de l'infection des hhn augmente le signal de detection d'adn viral dans les cellules infectees. Par son interaction avec le virus la gapdh pourrait ainsi etre impliquee dans le mecanisme d'entree du vhb, en tant que recepteur, ou intervenir a un stade ulterieur, mais neanmoins precose, du cycle viral


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 226 P.
  • Annexes : 419 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012349
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.