Etude des contraintes materielles pour une architecture massivement parallele a controle statique

par VINCENT NERI

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de D. ETIEMBLE.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these presente des solutions materielles aux contraintes liees a l'utilisation du modele de communication a communications compilees pour une architecture massivement parallele. Ce modele implique un reseau de communications entierement synchrone, a latence fixe et connue a la compilation, excluant tout alea temporel. Nous avons etudie les effets de cette contrainte sur le reseau lui-meme (topologie, liens, commande, diffusion et transmission des horloges), sur le commutateur qui constitue la brique de base de ce reseau, et sur le processeur elementaire (pe) de la machine. Un reseau controlable statiquement et possedant une latence faible a ete defini, le commutateur ayant ete realise en arseniure de gallium afin de permettre un debit eleve (de 1,3 a 4 gbits/s). Deux versions du pe ont ete etudiees, l'une faisant appel a un processeur specifique, de type vliw et utilisant une memoire non hierarchisee afin de supprimer tout alea temporel, l'autre basee sur une interface entre un processeur standard (ici un alpha 21164) et le reseau statique. Cette interface assure la gestion des problemes de synchronisation causes par les aleas temporels du processeur de calcul (modele d'execution superscalaire et hierarchie memoire)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 P.
  • Annexes : 43 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012342
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.