Etude de la degradation du produit du gene cdc25 le facteur d'echange gdp/gtp chez saccharomyces cerevisiae

par TOMASZ KAPLON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. JACQUET.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le gene cdc25 code pour un facteur d'echange gdp/gtp des proteines rasp de levure. Cdc25p a un role essentiel dans l'activation de la cascade ras/adenylate cyclase et c'est un element connu le plus en amont dans cette voie de signalisation cellulaire chez s. Cerevisiae. Chez la levure, le controle d'activation de cette voie de signalisation n'est pas encore elucide. Parmi les possibilites de regulation, nous nous sommes interesses au controle de la quantite intracellulaire de cdc25p dans la mesure ou cette derniere apparait limitante. Nous avons mis en evidence que la proteine cdc25 est une proteine instable possedant un temps de demi-vie court (environ 15 minutes). Le polypeptide cdc25p76kda (la partie-carboxy terminale de cdc25p) est stable. La sequence peptidique de cdc25p contient un motif en commun avec les cyclines, appele cyclin destruction box (cdb), implique dans la degradation de ces proteines. Nous avons etudie le role de la cdb dans l'instabilite de la proteine cdc25p. Nous avons mis en evidence le role de cette sequence pour la degradation de cdc25p. A l'aide de la proteine de fusion cdc25p-beta-gal et des mutants cdc nous avons etudie la stabilite du produit du gene cdc25 a differentes etapes du cycle cellulaire. Le temps de demi-vie de la proteine de fusion mesuree pour des cultures synchronisees a ete estimee a 60-70 minutes. En revanche, en utilisant un mutant cdc25#t#s, la stabilisation de la proteine de fusion a ete observee. Ces resultats indiquent que la degradation de la proteine de fusion est effectivement dependante de l'etat de la cellule par rapport au cycle cellulaire et suggerent egalement que la voie de l'ampc pourrait etre impliquee dans le controle de cette degradation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 203 P.
  • Annexes : 272 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012256
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.